Menu
S'identifier
Aérien

L'État va obliger les compagnies aériennes à davantage utiliser les biocarburants


Publié le : 21.06.2019 I Dernière Mise à jour : 21.06.2019
{ element.images.0.titre }}
La ministre des Transports espère pouvoir bientôt contraindre les transporteurs à utiliser des biocarburants de deuxième génération, affirme La Tribune. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

La ministre des Transports Elisabeth Borne réfléchit à une mesure prévoyant un certain pourcentage obligatoire de biokérosène dans le carburant des avions, selon une information de La Tribune. Explications.

Obliger les compagnies à alimenter leurs avions au biokérosène ? C'est en tout cas ce que souhaite la ministre des Transports Elisabeth Borne. Elle espère pouvoir bientôt contraindre les transporteurs à utiliser des biocarburants de deuxième génération, selon une information de La Tribune. Avec pour objectif de réduire de 50% les gaz à effets de serre dans le domaine de l'aviation d'ici à 2050.

Dans un entretien accordé à quelques journalistes présents au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace (SIAE) du Bourget, la ministre des Transports a en effet indiqué réfléchir à une mesure prévoyant un certain pourcentage obligatoire de biokérosène dans le carburant des avions. "A priori, nous allons faire comme nous avons fait dans les transports terrestres avec une obligation d'incorporation", a-t-elle précisé, rapporte La Tribune.

Pas de taxe sur le kérosène pour les vols nationaux

Toujours selon le journal économique, Elisabeth Borne veut ainsi revoir à la hausse l'objectif déjà annoncé de hausse du taux d'incorporation de biocarburant dans l'aviation en France, passant à 2 % en 2025 puis à 5 % en 2030. Se rapprochant ainsi de celui de l'Association internationale du transport aérien (IATA), qui est de 5 % pour 2025.

Mais la révolution écologique dans le secteur aérien est-elle pour tout de suite en France ? Pas si sûr. Il y a quelques jours, l'Assemblée nationale a rejeté une série d'amendements au projet de loi d'orientation des mobilités, qui prévoyait notamment une taxe sur le kérosène pour les vols nationaux. Rejet également d'un amendement PS qui suggérait l'application sur les billets d'une taxe d'empreinte carbone aérienne lorsque ce même trajet pouvait se faire en train.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format