Menu
S'identifier
Aérien

Les frais de bagages, une - vraie - manne financière pour les compagnies aériennes


Publié le : 09.05.2019 I Dernière Mise à jour : 10.05.2019
{ element.images.0.titre }}
Les revenus des taxes sur les bagages des compagnies aériennes ont augmenté de 110% en quatre ans. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Les revenus des taxes sur les bagages sont passés de près de 12 milliards d'euros en 2014 à plus de 25 milliards en 2018, selon une récente étude de IdeaWorksCompany et CarTrawler. Soit plus du double en seulement quatre ans !

Des frais qui rapportent toujours plus. Une étude publiée il y a quelques jours par le cabinet d'étude IdeaWorksCompany et la plateforme de solutions de transports CarTrawler montre que les revenus des taxes sur les bagages des compagnies aériennes ont augmenté de 110% en quatre ans seulement, passant de 13,4 milliards de dollars en 2014 (soit environ 12 milliards d'euros) à 28,1 milliards en 2018 (25,1 milliards d'euros).

« L'activité bagages est un élément important des recettes accessoires et comprend trois sources principales : les bagages enregistrés dans le ventre de l’avion, des frais supplémentaires pour les bagages lourds et extra-larges et, pour certaines compagnies aériennes, le prix facturé pour les bagages de cabine plus grands », précisent les auteurs de l'étude.  

Les grandes compagnies s'y mettent aussi

Si certaines compagnies sont connues pour leur politique stricte de bagages, la vraie surprise vient plutôt des grands transporteurs aériens, qui sont nombreux à ne plus proposer le bagage inclus dans tous leurs tarifs. C'est le cas par exemple d'Air France/KLM, British Airways ou encore Lufthansa, qui prévoient des frais sur le court-courrier ou sur des vols transatlantiques-nord.

Une tendance qui s'explique par la forte concurrence des compagnies low cost. « Cette tendance générale reflète la stratégie des compagnies aériennes traditionnelles consistant à étendre leurs revenus à la carte à ceux de fournisseurs à bas coûts, en proposant aux clients les solutions les plus avantageuses sur un marché en mutation », note de son côté Aileen McCormack, directrice commerciale de CarTrawler, dans le compte-rendu de l'étude.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format