Menu
S'identifier
Aérien

Les 5 résolutions des compagnies pour améliorer le transport aérien


Publié le : 04.06.2019 I Dernière Mise à jour : 04.06.2019
{ element.images.0.titre }}
IATA s'engage pour les handicapés : les demandes d'assistance de personnes en fauteuil roulant ont augmenté de 30% de 2016 à 2017. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

Lors de sa 75ème assemblée générale annuelle, à Séoul, l'Association du transport aérien international (IATA) a adopté 5 résolutions. Objectif : donner un nouvel élan au transport aérien.

1/ La mise en œuvre du CORSIA

L'association appelle les gouvernements à déployer le Régime de compensation et de réduction de carbone pour l'aviation internationale (CORSIA), adopté par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). "Le CORSIA permettra de plafonner les émissions nettes de CO² de l'aviation internationale au niveau de 2020", indique IATA. D'ici 2050, l'objectif sera alors de réduire les émissions de moitié par rapport au niveau de 2005.

 

2/ La promotion d'un système mondial harmonisé des slots

Alors que le trafic aérien poursuit sa croissance, IATA presse les gouvernements "de s'occuper d'urgence de la pénurie de capacité dans les aéroports". L'association affirme que plus de 200 aéroports dans le monde n'ont pas la capacité suffisante pour répondre à la demande. Tout en appelant les gouvernements à agir en matière d'infrastructures, IATA réaffirme le rôle central du Worldwide Slot Guidelines (WSG), la norme mondiale
pour les procédures d'attribution et de gestion des créneaux aéroportuaires.

 

3/ Un suivi des bagages plus précis

Adieu les bagages perdus ! IATA s'engage à soutenir le déploiement mondial du système d'identification des bagages via des puces RFID. Cette technique d'identification par radiofréquence doit permettre de suivre les bagages avec plus de précisions, en temps réel et à des points clés du parcours. "La lecture RFID est précise à 99,98%, ce qui est considérablement meilleur que le code-barres", affirme IATA. Aucun calendrier n'a été précisé mais l'adoption de la RFID à l'échelle mondiale pourrait être achevée d'ici 4 ans.
 

4/ Le déploiement de la reconnaissance biométrique dans les aéroports

IATA a décidé à l'unanimité d'accélérer la mise en œuvre du projet One ID à l'échelle mondiale. L'idée ? Utiliser la reconnaissance biométrique en lieu et place des traditionnels documents de voyage au format papier. "Chaque voyageur appréciera la commodité d'un trajet de l'entrée à la porte d'embarquement sans avoir à exhiber un passeport ou une carte d'embarquement", estime Alexandre de Juniac, DG de IATA.  

 

5/ Un meilleur accueil des passagers handicapés

L'assemblée générale a adopté à l'unanimité une résolution visant à améliorer l'expérience de voyage des personnes handicapées, soit environ un milliard de personnes dans le monde. Les compagnies aériennes s'engagent à garantir aux passagers handicapés des "voyages sûrs, fiables et respectueux de leur dignité". La résolution touche notamment le transport au mieux des fauteuils roulants et autres outils nécessaires à la mobilité.

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format