Menu
S'identifier
Aérien

La reconnaissance faciale vole au secours des aéroports parisiens


Publié le : 01.07.2019 I Dernière Mise à jour : 01.07.2019
{ element.images.0.titre }}
ADP a atteint les 100 Parafe installés cette année. I Crédit photo ADP

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Pour faire face à l’afflux de voyageurs cet été, le groupe Aéroports de Paris compte sur les nouveaux sas Parafe.

Passer les contrôles à la frontière à Roissy et à Orly avait exigé beaucoup de patience à l’été 2018. Les deux aéroports parisiens avaient alors battu un record de fréquentation avec 20,6 millions de passagers accueillis en juillet et en août derniers.

Pour tenir les objectifs du gouvernement – 45 minutes d’attente maximum à l’arrivée des vols internationaux (hors Europe) et 30 minutes pour les vols Schengen –, le groupe Aéroports de Paris (ADP) compte sur les sas à reconnaissance faciale.

À Paris-Charles de Gaulle, 80 sas Parafe (Passage automatisé rapide aux frontières extérieures) sont désormais déployés, et 22 à Paris-Orly. Le nombre de ces sas a ainsi presque triplé en un an (102 Parafe contre 37 à l’été 2018).
En parallèle, ADP soigne aussi l’accueil des voyageurs avec son nouveau terminal, Orly 3, qui relie les anciens aérogares Sud et Ouest.

Dans un communiqué, le groupe ADP explique d’ailleurs qu’Orly 3 intègre entre ses murs les sas Parafe capables d’assurer « 300 passagers par heure contre 150 pour l’ancienne [génération] ». De quoi éviter (normalement) les longues files d’attente ...  

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format