Menu
S'identifier
Aérien

INFOGRAPHIE : Comment Vueling va doper sa croissance en France


Publié le : 24.04.2019 I Dernière Mise à jour : 24.04.2019
{ element.images.0.titre }}
Vueling France fait voler sept avions entre l'Hexagone et ses destinations desservies en Europe. I Crédit photo Pedro Aragão / Wikipedia

Auteur

  • Manon Gayet

La compagnie espagnole low cost Vueling, filiale du groupe IAG, compte se développer encore davantage sur le marché français. Et aligne quatre arguments pour convaincre les passagers.

1/ Un réseau de destinations étoffé

La compagnie espagnole proposera cet été 61 routes au départ de 12 aéroports français : Paris-CDG, Paris-Orly, Bastia, Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Les deux plateformes parisiennes sont d'ailleurs les bases de Vueling dans l'Hexagone. « La France fait partie de nos trois marchés prioritaires avec l’Espagne et l’Italie », souligne la nouvelle directrice générale de Vueling France, Charlotte Dumesnil. « Nous continuons notre développement dès cet été avec l’ouverture de routes vers Porto et Alicante au départ de Roissy. » Ces deux villes sont déjà desservies par Vueling au départ d'Orly.

2/ Des capacités supplémentaires

Vueling France compte quatre A321 basés à Orly (plutôt orienté vers les routes multi-fréquences pour les voyageurs d’affaires) et trois A320 à Roissy (calibré pour les liaisons « loisirs »). Le troisième A320 a rejoint la flotte ce mois-ci. En conséquence, des capacités supplémentaires sont ajoutées au programme de vols au départ de Paris : +11% de sièges au global par rapport à 2019. Charlotte Dumesnil précise d’ailleurs que 5 millions de billets ont déjà été vendus pour cet été, soit 9% de plus qu’à la même époque l’an dernier.

3/ Des tarifs plus segmentés

La tarification appliquée par Vueling France repose clairement sur les mécanismes du low cost : quatre tarifs différents offrant plus ou moins de services, des services ancillaires aussi bien pour les bagages (jusqu’à 4 options de poids différentes !), le choix du siège, l’embarquement prioritaire… « Nous avons quatre tarifs différents, allant du siège simple au package famille en passant par des billets plus flexibles calibrés pour les voyageurs d’affaires », détaille la DG France. « Et nous commercialisons toujours des vols à partir de 29€. »

4/ Un service client retravaillé

« Nous avons investi plus de 70 millions d’euros entre 2017 et 2019 dans le service client et l’opérationnel », annonce Charlotte Dumesnil. Résultat : Vueling s'est doté d’un site web et d’une appli repensés, plus de 500 agents répondent aux passagers par téléphone et la compagnie mise aussi bien sur la communication via les canaux traditionnels (SMS, mail) que les réseaux sociaux (Facebook, What’sApp). Côté opérationnel, le nombre d’avions spare (avions au sol à mobiliser en cas de problèmes) a aussi été augmenté pour cet été « pour répondre à la croissance de Vueling ».

La compagnie espère ainsi conforter « sa position leader » sur les liaisons entre la France et l’Espagne (30% de parts de marché, selon Charlotte Dumesnil) et croître sur ses trois marchés prioritaires.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format