Menu
S'identifier
Aérien

Grèves : des perturbations dans le ciel aujourd’hui, levée du préavis pour la semaine prochaine


Publié le : 09.05.2019 I Dernière Mise à jour : 09.05.2019
{ element.images.0.titre }}
Au total, 600 vols pourraient être annulés et 75 000 passagers pourraient être directement touchés. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

La grève des contrôleurs aériens provoque annulations et retards dans les grands aéroports français. En revanche, le préavis du SNPL, du 14 au 19 mai, est levé.

La fonction publique est en grève aujourd’hui pour protester contre le projet de loi censé "moderniser" leur statut, au menu de l'Assemblée nationale à compter du 13 mai. Les syndicats dénoncent la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires et leur remplacement par des contractuels.

La majorité des syndicats des contrôleurs aériens (USAC-CGT, FO, UNSA et la CFDT) ont relayé l'appel à la grève du mercredi 8 mai (19h) au vendredi 10 mai (6h). En conséquence, la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 30% leur programme de vols au départ et à l'arrivée des grands aéroports français : Roissy-Charles de Gaulle, Paris Orly, Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Bordeaux, Nantes et Beauvais.

Au total, 600 vols pourraient être annulés et 75 000 passagers pourraient être directement touchés. Des retards sont également à prévoir.

Un porte-parole de la DGAC indique que la grève provoque "des retards de 40 à 50 minutes" sur les vols intérieurs au départ des aéroports parisiens, l'aéroport de Toulouse étant le plus affecté par le mouvement, où "le mouvement est le plus fort" et où "beaucoup moins de vols atterrissent ou décollent".

Pas d'annulation de vols moyen et long-courriers chez Air France

Air France fait savoir qu’elle prévoit d’assurer ce jour la totalité de ses vols long-courriers, la quasi-totalité de ses vols moyen-courriers et 73% de son programme de vols court-courriers. La compagnie indique également que les passagers qui ont une réservation pour un vol prévu le 9 mai pourront modifier leur voyage, sans frais quel que soit le tarif de leur billet.

De son côté, Easyjet explique aux passagers que "65% des vols Easyjet opèrent sur l'espace aérien français et peuvent retarder l'arrivée à votre vol". Des retards et des annulations sont donc à prévoir.

Ryanair évoque quant à elle l'annulation de "nombreux vols" et prévoit que certains vols seront également retardés en raison de la grève.

Transavia a, pour sa part, annulé 15 vols aujourd’hui, dont deux rotations vers Madrid et Porto.

En revanche, selon La Tribune, il n'y aura pas de grève générale des pilotes de ligne français la semaine prochaine. Après l'avoir repoussé une première fois, le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) vient de lever son préavis de grève pour la période allant du 14 au 19 mai.

Le mouvement avait pour objectif d'obtenir le maintien de la représentativité spécifique des pilotes au sein d'une branche du transport aérien, que le syndicat des pilotes redoutait de voir apparaître dans la loi d'orientation des mobilités (LOM).

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format