Menu
S'identifier
Aérien

Faillite de XL Airways France : les salariés dénoncent « un scandale »


Publié le : 21.10.2019 I Dernière Mise à jour : 21.10.2019
{ element.images.0.titre }}
Les salariés de XL Airways « préparent une action collective en responsabilité » contre les anciens actionnaires de la compagnie. I Crédit photo M.G.

Auteur

  • Manon Gayet

Dans un communiqué publié aujourd’hui, ils assurent préparer « une action collective ».

La liquidation judiciaire de XL Airways a été prononcée au dernier jour de l’IFTM Top Resa, le 4 octobre dernier. Mais les salariés se sont mis en ordre de bataille pour préparer « l’après-XL » dès le lendemain ou presque. La preuve aujourd’hui avec un communiqué diffusé et signé par « les élus de XL Airways ». Et l’heure est à l’indignation.

« En 12 jours, la vie de 570 salariés s’est effondrée et 60 000 passagers, souvent modestes, ont perdu leur billet. Derrière ce drame se cache un scandale ! », écrivent-ils, avant d’affirmer que « cette faillite est le résultat d’un abandon de leur compagnie par les actionnaires notamment à la suite de l’échec des négociations exclusives avec un acteur majeur du ciel européen ». XL Airways a en effet longtemps discuté avec Air France, mais aussi avec Air Caraïbes.

Contester les licenciements

« Cet abandon est d’autant plus inadmissible que Dreamjet Participations S.A, une des sociétés-mères, compte comme actionnaires les holding Motier et SPGD », respectivement propriétaires des Galeries Lafayette et de Carrefour d’un côté, D’ieteren (Carglass notamment) de l’autre. « Cet abandon plonge près de 600 salariés et 60 000 passagers dans l’angoisse et la colère. (...) Les actionnaires n'ont même pas voulu payer [leurs] cotisations dans le cadre du Plan de sauvegarde de l'emploi ». Pire, les « cotisations aux caisses de retraite, de prévoyance et de mutuelle [n'ont] pas été payées depuis plusieurs mois ». Les salariés de feu XL Airways veulent donc « contester leur licenciement ».

Pour ce faire, ils « préparent une action collective en responsabilité afin de demander réparation pour les préjudices subis » aux anciens actionnaires de la compagnie. Autrement dit, chacun des salariés le souhaitant va déposer un dossier devant le conseil des Prud'hommes à l'encontre de l'ensemble des actionnaires de XL Airways. « Nous n'avons pas de chiffres exacts mais c'est une majorité des salariés », confie un PNC. Cette action collective, soutenue par l'ensemble des syndicats de l'entreprise, intervient alors que quelques salariés de XL Airways (et d'Aigle Azur) ont manifesté aujourd'hui devant le ministère de l'Économie, rapporte l'AFP.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format