Menu
S'identifier
Aérien

Espagne : NON au supplément pour les bagages cabine de Ryanair !


Publié le : 22.11.2019 I Dernière Mise à jour : 22.11.2019
{ element.images.0.titre }}
Un tribunal espagnol a ordonné à Ryanair de rembourser une cliente qui avait dû payer pour avoir pris un bagage en cabine sans s’être acquittée du supplément lors de sa réservation. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Un tribunal espagnol demande à Ryanair de supprimer le supplément pour les bagages cabine.

Faire payer les voyageurs qui emportent une valise en cabine lors d’un vol Ryanair, c’est non. Un tribunal de commerce de Madrid a ordonné en octobre (dans une décision publiée mercredi) à la compagnie low cost de rembourser une cliente qui avait dû payer pour avoir pris un bagage en cabine sans s’être acquittée du supplément lors de sa réservation. Ryanair doit aussi s’acquitter d’intérêts.

Et la justice madrilène va même plus loin, en exigeant de Ryanair le retrait pur et simple de cette clause de ses conditions générales de vente. La compagnie irlandaise n’autorise ses clients à prendre une valise en cabine que si elle peut être rangée sous le siège en face du voyageur mais exige en effet un supplément pour les bagages plus volumineux allant jusqu’à 10 kilos.

Dans sa décision, qui n’est pas susceptible d’appel, le tribunal de commerce de Madrid juge que cette politique en matière de bagage est « abusive » au regard du droit espagnol et invalide le règlement appliqué par la compagnie. La direction de Ryanair a pourtant fait savoir que la position de la justice « n’affecterait pas [sa] politique en matière de bagage » au motif que le tribunal « a mal interprété la liberté commerciale de la compagnie à déterminer la taille des bagages en cabine ».

Ce n’est pourtant pas la première fois que Ryanair reçoit un avertissement au sujet de sa lucrative politique bagage. En février dernier, l’autorité italienne de la concurrence avait infligé une amende de 3 millions d’euros à la low cost irlandaise et d’un million à la compagnie hongroise Wizzair. Le motif ? Les deux transporteurs augmentent le prix des billets de façon « non transparente » par le biais de leur politique concernant les bagages en cabine. Une décision finalement annulée le mois dernier par un tribunal administratif italien.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format