Menu
S'identifier
Aérien

Croissance, trafic, nouveautés : le top 10 des aéroports de province en 2018


Publié le : 24.01.2019 I Dernière Mise à jour : 24.01.2019
{ element.images.0.titre }}
Les 10 premiers aéroports de province ont accueilli plus de de 72 millions de passagers en 2018. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

2018 a été une année faste pour les grands aéroports régionaux : 9 des 10 premières plateformes régionales ont battu leur record ! Et 2019 devrait permettre d'aller encore plus haut…

1er : Nice-Côte d'Azur, 13,8 millions de passagers

L'aéroport de Nice établit un nouveau record avec 13,85 millions de passagers, en hausse de 4,1% par rapport à 2017. L'aéroport gagne 500 000 passagers et signe sa huitième année consécutive de croissance. Dans le détail, les vols internationaux ont totalisé plus de 9 millions de passagers, en augmentation de 4,8%, tandis que les vols nationaux ont connu une croissance de 2,8%.

Une curiosité toutefois : l'aéroport a comptabilisé moins de mouvements d'avion mais cela a été compensé par des taux de remplissage élevés et la mise en place d'appareils de plus grande capacité, dont l'A380 d'Emirates depuis juillet. L'aéroport se félicite aussi d'avoir battu son record en matière de liaisons, avec 117 destinations desservies en direct l'été dernier. 

En 2019, Nice saluera l'arrivée de la compagnie russe S7 Airlines qui opérera jusqu'à 6 vols hebdomadaires vers Moscou-Domodedovo à partir du 28 avril. Autre nouvelle venue : La Compagnie proposera des vols à destination de New York-Newark jusqu'à 5 fois par semaine à partir du 6 mai.

 

2e : Lyon-Saint Exupéry, 10,3 millions de passagers

Porté par l'ouverture de 27 nouvelles lignes, dont 12 nouvelles destinations, l'aéroport de Lyon-Saint Exupéry a battu son record avec une croissance de 6,8% par rapport à 2017. Un résultat qui s'explique aussi par le renforcement des fréquences des vols vers Amsterdam, Francfort, Moscou, Istanbul et Dubaï ainsi que par une augmentation du taux de remplissage sur les lignes existantes. 

Pour 2019, l'aéroport annonce l'ouverture de 6 nouvelles liaisons : Air Arabia volera vers Tanger, Transavia ouvrira Beyrouth tandis que Volotea proposera de nouveaux vols vers Dubrovnik, Split, Prague et Valence.

 

3e : Toulouse-Blagnac, 9,6 millions de passagers

L'aéroport de Toulouse améliore encore son record, avec une hausse de 3,9% de son trafic passagers. Principal fait marquant de l'année : pour la première fois, la plateforme a accueilli plus de passagers sur les vols internationaux que sur les vols intérieurs. Le trafic international a progressé de 7,1% alors que le trafic domestique reste stable, en légère hausse de 0,7%. Autre première : Easyjet est devenue la compagnie qui a transporté le plus de passagers au départ de Toulouse l'an dernier. 

Le développement du trafic international devrait se poursuivre en 2019. Air France proposera 2 nouvelles destinations en juillet et août, Copenhague et Mahon (Minorque), desservies à raison de 2 vols hebdomadaires. Volotea reliera Toulouse à Nice deux fois par semaine à partir du 30 avril et Sun Air of Scandinavia, franchise de British Airways, programmera Brême 3 fois par semaine à partir du 5 mars.

 

4e : Marseille-Provence, 9,4 millions de passagers

Nouveau record pour l'aéroport de Marseille, qui enregistre une progression de 4,8% par rapport à 2017, soit 400 000 passagers supplémentaires. "Ce chiffre est d'autant plus valorisant si l'on tient compte du contexte social du printemps dernier", souligne l'aéroport qui affirme que "les grèves ont été responsables de l'annulation de 1 440 vols, soit une perte estimée à 187 000 passagers".

L'aéroport précise également que la croissance enregistrée l'an dernier est avant tout portée par l'international, qui représente désormais 61% du trafic, et a augmenté de 6% par rapport à 2017, contre une augmentation de 2,3% pour le trafic domestique. L'aéroport a notamment bénéficié de l'ouverture d'une base par Volotea, du renforcement des fréquences d'Air Canada et Air Transat vers Montréal, du doublement des vols charters de Korean Air vers Séoul, des développements de XL Airways aux Antilles, d'Aigle Azur vers Dakar, d'Air Austral vers La Réunion et de Lufthansa vers Francfort.

L'aéroport marseillais rêve maintenant de franchir la barre des 10 millions de passagers en 2019. Quatre nouvelles compagnies vont se poser cette année à Marseille : Aeroflot, Laudamotion, SAS et Sun Express. A cela s'ajoutera l'ouverture d'une base Ryanair, avec 2 appareils. Au total, l'aéroport proposera cette année 120 destinations en vol direct, dont 21 nouvelles lignes. 

 

5e : Bâle-Mulhouse, 8,5 millions de passagers

L'EuroAirport signe un nouveau record, avec une croissance de 8,7% par rapport à 2017. L'aéroport précise qu'il se rapproche de ses limites de capacités et qu'il doit "impérativement adapter les infrastructures de son terminal". 30 millions d'euros ont été investis dans différents projets de réaménagement l'an dernier et 20 millions sont budgétés cette année. 

L'EuroAirport vise 9 millions de passagers en 2019. Parmi les nouveautés : Easyjet s'envolera cet été vers Alghero, en Sardaigne, tandis que TAP Portugal desservira Lisbonne pour la première fois à partir de l'été. TUI positionnera un troisième appareil, permettant la desserte du Cap Vert (Sal et Boa Vista), 5 vols par semaine vers Palma de Majorque et une fréquence supplémentaire vers Héraklion.

 

6e : Bordeaux-Mérignac, 6,8 millions de passagers

L'aéroport réalise sa meilleure performance historique avec une progression de 9,3% par rapport à 2017 et 576 000 passagers en plus. En mettant de côté le trafic des liaisons vers Paris, touché de plein fouet par la concurrence du TGV, la croissance atteint même 17,8%. Une hausse avant tout soutenue par le trafic international, qui s'envole de 21,2%, à 3,8 millions de passagers. Le trafic généré par les low-cost continue lui aussi sa croissance, avec une progression de 22,1%. Au plus fort de l'été, Bordeaux-Mérignac a même battu son record de destinations desservies, avec 99 lignes directes, dont 27 nouveautés.

Le record de 2018 devrait être battu dès cette année : l'aéroport annonce le lancement de 24 nouvelles lignes, dont Djerba par Tunisair et Nouvelair, Helsinki par Finnair, Montréal par Air Canada, Pula par Volotea ainsi que Grenade, Porto, Mahon et Arrecife par Easyjet. A cela s'ajouteront 14 nouveautés chez Ryanair, qui volera notamment vers Marseille, Nantes, Lisbonne, Cracovie, Dublin, Naples et Mykonos.

 

7e : Nantes-Atlantique, 6,2 millions de passagers

Alors que le projet de Notre-Dame-des-Landes a été abandonné en janvier 2018, l'aéroport de Nantes s'offre une croissance à deux chiffres, avec une progression de près de 13%, soit 710 000 passagers en plus. Cette progression est avant tout à mettre à l'actif de l'international, qui a augmenté de 40% et pèse désormais 8% du trafic. Le trafic vers l'Europe a augmenté de 13%, qui pèse près de la moitié du trafic total, tandis que le trafic domestique a progressé de 9%. 

Pour 2019, l'aéroport attend l'ouverture de 20 nouvelles lignes. Easyjet installera une base à partir du printemps et proposera de nouveaux vols vers Bastia, Bilbao, Copenhague, Dubrovnik, Grenade, Marrakech, Rome-Fiumicino et Tenerife. Ryanair programmera Bordeaux, Malte et Naples, Volotea desservira Tanger et Transavia ouvrira Budapest, Copenhague, Palerme, Mykonos et Santorin.

 

8e : Beauvais-Tillé, 3,8 millions de passagers

Après deux années consécutives de baisse, l'aéroport de Beauvais-Tillé repart de l'avant avec une croissance de 4%. Une augmentation liée à l'ouverture de lignes vers Malte et Prague par Ryanair mais aussi à l'arrivée de Laudamotion, qui a ouvert une ligne à destination de Vienne.

L'aéroport table désormais sur 4 millions de passagers en 2019, en s'appuyant sur le développement des lignes ouvertes l'an dernier. Une seule nouvelle route est pour l'heure annoncée : la desserte de Varna (Bulgarie) par Wizz Air l'été prochain. L'ouverture d'une base Ryanair, pressentie l'an dernier, n'est quant à elle toujours pas confirmée. 

 

9e : Lille-Lesquin, 2 millions de passagers

L'aéroport Lille-Lesquin atteint pour la première fois la barre des 2 millions de passagers, en enregistrant une croissance de 9,1% de son trafic. L'aéroport affiche un taux de remplissage moyen de 82%. 

Et Lille devrait battre son record dès cette année : TUI France a effectivement annoncé le positionnement d'un second appareil cet été, doublant ses capacités, après avoir transporté 110 000 passagers l'an dernier. TUI ouvrira 2 nouvelles destinations, Calvi et Minorque. TUI Fly commercialisera par ailleurs de nouvelles liaisons vers Casablanca et Nador, au Maroc. Autres nouveautés : Volotea mettra en place 3 vols hebdomadaires vers Montpellier et Twin Jet fera son arrivée en reprenant la liaison vers Strasbourg à compter du 27 février.

 

10e : Montpellier-Méditerranée, 1,8 million de passagers

Si l'aéroport de Montpellier réalise la plus petite croissance de ce top 10, avec une progression de son trafic de seulement 1,64%, soit 30 000 passagers, la plateforme n'en bat pas moins son record, atteignant 1,88 million de passagers. A noter que près de la moitié du trafic est réalisé par les rotations vers Paris, qui représentent à elles seules 930 000 passagers. Du côté de l'international, Londres s'impose comme la première destination avec plus de 155 000 passagers.

Pour 2019, les perspectives sont au beau fixe : "La modernisation et l'extension des infrastructures, livrées en mai prochain, permettront d'engager un nouveau cycle de croissance", assure l'aéroport. La plateforme annonce par ailleurs l'ouverture par Easyjet d'une nouvelle liaison vers Bristol, à raison de 2 vols par semaine de juin à octobre, et le lancement par British Airways de 4 vols par semaine vers Londres-Heathrow, du 11 juillet au 1er septembre. Autres nouveautés : TUY Fly reprendra en avril la ligne vers Charleroi abandonnée par Ryanair, avec 3 vols par semaine, et opérera 2 vols par semaine vers Casablanca de juin à octobre.

 

-----

Les aéroports de Paris atteignent le chiffre record de 105,3 millions de passagers

Coïncidence mathématique : les 10 premiers aéroports de province ont totalisé exactement le même nombre de passagers que le seul aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Roissy a accueilli un total de 72,2 millions de passagers en 2018, en hausse de 4% par rapport à 2017. L'aéroport de Paris-Orly affiche quant à lui une hausse de 3,4%, à 33,1 millions de passagers. 

Au global, le trafic européen a représenté 43,8% du trafic des deux plateformes parisiennes l'an dernier, devant le trafic international (40,8%) et le trafic domestique (15,4%). L'international a toutefois progressé le plus fortement avec une hausse de 6%, emmenée par une augmentation de 8,7% sur l'Amérique du Nord et de 8,6% sur les Dom-Com. Le trafic à destination de l'Europe a, de son côté, enregistré une hausse de 3,8% tandis que le trafic domestique a baissé de 1,7%. Autre recul : le nombre de passagers en correspondance a diminué de 2,5%, avec un taux de correspondance qui atteint désormais 21,7%. 

A lire aussi : Le Top 10 des aéroports régionaux en 2017

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format