Menu
S'identifier
Aérien

Ce que l'on sait du possible rachat du groupe Transat


Publié le : 02.05.2019 I Dernière Mise à jour : 02.05.2019
{ element.images.0.titre }}
La maison-mère de la compagnie Air Transat pourrait être vendue. I Crédit photo Wikipedia

Auteur

  • Manon Gayet

Le groupe Transat a publié un communiqué mardi annonçant des discussions avec "plus d'une partie" pour un rachat de l'entreprise.

1/ Où les discussions en sont-elles ?

Dans son communiqué publié mardi, le groupe québécois Transat annonce « être en discussions préliminaires avec plus d’une partie concernant une transaction potentielle visant l’acquisition de la société ». Concrètement, « aucune décision n’a été prise à l’égard d’une transaction potentielle. Il n’y a aucune garantie qu’une transaction sera conclue ».

Nos confrères canadiens du journal Le Devoir rapportent les propos de Jean-Marc Eustache, le président et chef de la direction de Transat A.T. lors d’un point presse en début de semaine : « Je ne peux pas donner d’échéancier (et je n’ai aucune idée) combien de temps cela peut prendre. »

2/ Y a-t-il un impact sur les clients et les employés de Transat ?

La question est close par une courte phrase dans le communiqué de Transat : « Cette situation n’a aucune incidence sur les clients ou les employés de Transat, ni sur ses opérations, qui se poursuivent comme à l’accoutumée. » Pas sûr que cela suffise à rassurer les syndicats et les salariés du groupe...

3/ Quelles sont les prochaines étapes ?

Transat a mandaté « un comité spécial d’administrateurs indépendants chargé d’évaluer les propositions avec l’aide de conseillers financiers et juridiques, de considérer, et, si jugé approprié, entreprendre un processus de revue formelle des options stratégiques, d’examiner toute proposition alternative, et de faire des recommandations au conseil d’administration » du groupe. En un mot, le géant canadien est dans une phase d’analyse.

En attendant l’avancée de cette expertise et des discussions avec les différents candidats au rachat, Transat restera probablement silencieux dans les prochaines semaines. « La société n’entend pas faire de nouvelle annonce ou de commentaire additionnel [au sujet de l’éventuel rachat] sauf en conformité avec la réglementation applicable », précise en effet le communiqué.

Transat avait revendu son activité Transat France (Look Voyages) à TUI France en 2016 pour plus de 54 millions d’euros.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format