Menu
S'identifier
Aérien

Air France : la participation de l'État une nouvelle fois augmentée, 4 à 5 milliards d'euros bientôt injectés  


Publié le : 07.12.2020 I Dernière Mise à jour : 07.12.2020
{ element.images.0.titre }}
Le groupe Air France-KLM a perdu 1,6 milliard d'euros au cours du troisième trimestre.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Après une première aide au printemps dernier, l'État prévoirait d'injecter une nouvelle fois 4 à 5 milliards d'euros dans la compagnie. De quoi aussi lui permettre de doubler sa part dans le capital.

Les autorités à la rescousse de la compagnie française. L'État va renforcer sa participation au capital d'Air France dans les prochaines semaines, selon une information de TF1/LCI. Après avoir reçu un premier prêt au printemps dernier, la compagnie devrait en effet être recapitalisée au printemps 2021, avec quatre à cinq milliards d'euros supplémentaires. Ce qui permettra ainsi à l'État français de monter au capital, en passant de 14% à près de 30%.

Le directeur-général d'Air France-KLM, Benjamin Smith, avait déclaré en novembre que le groupe « disposait de « suffisamment de liquidités pour le court terme », mais travaillait avec ses actionnaires à renforcer son bilan « à moyen terme ». Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, avait alors assuré que l'Etat continuerait à soutenir Air France si les 7 milliards d'euros déjà accordés n'étaient « pas suffisants »

Pertes d'1,6 milliard d'euros au 3e trimestre 

Mais pas question pour autant de nationaliser la compagnie. Le même ministre, qui avait annoncé en avril cette enveloppe totale de 7 milliards d'euros (4 milliards de prêts bancaires garantis à 90% par l'Etat et 3 milliards de prêt direct de l'Etat), avait en effet fait savoir que la nationalisation d'Air France n'était « pas à l'ordre du jour »

Toujours selon le journaliste économique de TF1, François Lenglet, Air France-KLM souhaite par ailleurs se repositionner sur le haut de gamme, en proposant notamment un meilleur service, un plus grand confort et en fixant des tarifs plus élevés. Le groupe Air France-KLM, qui a perdu 1,6 milliard d'euros au cours du troisième trimestre, prévoit quant à lui de supprimer 7 580 postes dans la compagnie Air France et la filiale régionale Hop! d'ici fin 2022.  

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format