Menu
S'identifier
Aérien

Air France-KLM reprend de l’altitude grâce à sa filiale Transavia


Publié le : 01.11.2021 I Dernière Mise à jour : 01.11.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Transavia est la filiale qui a le mieux performer pour le 3e trimestre financier du groupe Air France-KLM. Son résultat opérationnel est proche du niveau de 2019 et devrait dépasser son périmètre d'avant-crise l'année prochaine alors que le groupe envisage une reprise continue.

Transavia Pays-Bas et Transavia France ont déclaré ensemble un bénéfice d'exploitation de 105 millions d'euros au 3e trimestre, et une marge de 20 % qui approchait des niveaux observés il y a deux ans. Ben Smith, PDG d'Air France-KLM se félicite du résultat qui a dépassé tous les autres segments d'activité du groupe – y compris le fret qui a été un point positif pendant la crise.

Le loisir tire la reprise

La performance de la branche budget d'Air France-KLM illustre la force des voyages loisirs dans la reprise. Les deux entités de Transavia se sont tournées vers des vols davantage axés sur les loisirs, en particulier vers la Grèce, le Portugal et l'Espagne.

"Cela est pour moi la preuve que la politique de voyage liée à la vaccination de l'UE fonctionne et stimule notre demande", a déclaré le directeur financier du groupe..

Développement programmé

Air France-KLM poursuivra le développement de Transavia France en 2022. La compagnie aérienne deviendra son principal opérateur sur le marché domestique français et notamment à Paris Orly où elle remplace Hop, qui a été intégré à Air France. Transavia France ajoutera 13 Boeing 737 aux 48 qu'il volait fin septembre pour 61 d'ici l'été 2022. Avant la crise, le discounter exploitait 40 737.

Les plans actuels prévoient que Transavia retrouve ses niveaux de capacité de 2019 l'année prochaine et que Transavia France se développe parallèlement à l'expansion de sa flotte, 160 nouveaux appareils court-courrier sont prévus pour tout le groupe dans la famille des Airbus A320neo et 737 Max.

Les USA comme bouffée d’oxygène

En dehors de l'Europe, Air France-KLM a vu une augmentation "incroyable" de la demande transatlantique suite à l'annonce de la réouverture des États-Unis aux voyageurs vaccinés à compter du 8 novembre. Cependant, Ben Smith a averti qu'il est trop tôt pour dire si la demande comparable aux niveaux de 2019 sera maintenue jusqu'en 2022 après la fin des vacances.

Retard des voyages d’affaires

Le président reste discret sur la reprise des voyages d'affaires, un segment sur lequel Air France-KLM et bon nombre de ses concurrents historiques comptent pour leur avenir financier. A ce jour, la compagnie table avant tout sur un rythme plus rapide des voyageurs loisirs.

Le groupe compte anticiper le remboursement des 4 milliards d'euros d'aides d'État qavec une première tranche de 500 millions d'euros dans les "semaines à venir", 800 millions d'euros supplémentaires en mai 2023 et 1,3 milliard d'euros supplémentaires en mai 2024 et 2025, a déclaré le directeur financier Steven Zaat.

Air France-KLM affiche une perte nette de 192 millions d'euros au troisième trimestre. La marge brute (EBITDA) à 796 millions d'euros est positif pour la première fois depuis le début de la crise.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format