Menu
S'identifier
Aérien

Aigle Azur : comment les agences de voyages s'organisent dans l'urgence


Publié le : 05.09.2019 I Dernière Mise à jour : 05.09.2019
{ element.images.0.titre }}
La liquidation d'Aigle Azur pourrait être prononcée assez rapidement. I Crédit photo DR

Auteur

  • Manon Gayet

La deuxième compagnie française en nombre de passagers a suspendu ce matin ses vols sur plusieurs lignes. Et elle n’acceptera plus les réservations après le 9 septembre sur toutes les autres. Les agences de voyages essaient de faire face.

« Avez-vous reçu des consignes pour les billets émis sur Aigle Azur ? » « Que faire quand le billet aller a déjà été utilisé ? » Sur le groupe Facebook Helpdesk, où les agents de voyages s’entraident au quotidien, les commentaires se multiplient sur la conduite à adopter. Car le transporteur a annoncé ce matin la suspension de tous ses vols à destination de Porto, Sao Paulo et Bamako, comme le mentionne brièvement le site web d'Aigle Azur. Et passé le 9 septembre, elle n’acceptera plus les réservations sur l'ensemble de ces liaisons.

« Nous préparons une assignation en référé afin d’obtenir la mise sous séquestre des fonds dont dispose ou va disposer Iata afin de permettre une compensation en faveur des agences de voyages en cas d’arrêt définitif de l’activité d’Aigle Azur », a réagi ce matin les Entreprises du Voyage. « Par ailleurs, nous suggérons aux agences agréées de mettre dès ce matin les billets Aigle Azur non volés (AR) en remboursement. »

Néanmoins, les billets retour émis par les agences pour un vol après le 9 septembre pourraient être tout simplement perdus et non remboursés, explique à la rédaction le président des Entreprises du Voyage Jean-Pierre Mas, très remonté contre Iata « qui n'offre aucune garantie en cas de défaillance de l'une de ses compagnies ».

« Nous allons mettre sous séquestre le paiement du BSP du 16 septembre mais cela ne recouvrira que des petits montants [correspondant aux billets émis après le 15 août, NDLR] et non la totalité des billets émis sur Aigle Azur » ces derniers mois. Juridiquement, l'agence de voyages n'est pas obligée de rembourser son client en cas de défaillance de la compagnie. Mais la situation sera délicate commercialement.

Demander le remboursement intégral de tous les billets émis

Le remboursement intégral reste la solution relayée par les réseaux. « Nous vous confirmons de mettre en remboursement intégral, en automatique, tous les billets émis sur cette compagnie pour tous types de tarifs, non remboursables inclus », écrit TourCom à ses adhérents. « Par sécurité, nous vous conseillons de le faire avant le samedi 7 septembre 2019 et d’attendre le remboursement effectif sur vos relevés BSP avant de rembourser vos clients. »

Placée en redressement judiciaire lundi, la compagnie Aigle Azur est en proie à une bataille d’actionnaires (et de repreneurs potentiels). « C’est difficile sur le plan psychologique », avouait hier une représentante syndicale à la rédaction de Tour Hebdo. Les salariés sont en effet inquiets de l’avenir à court-terme de l’entreprise. La CFDT d’Aigle Azur a donc demandé « sans délai une expertise économique et financière sur les solutions de sauvetage » de l’entreprise, rapporte l'AFP.

« Selon les derniers éléments, la trésorerie de l’entreprise sera insuffisante dans quelques jours ; il n’est pas certain que celle-ci puisse attendre la prochaine audience devant le tribunal de commerce qui doit avoir lieu le 16 septembre 2019. » De plus, le syndicat assure soutenir « toute action permettant de reprendre la compagnie Aigle Azur afin de sauver l’ensemble des emplois et notamment celle de la part du groupe Air France ».

Un optimisme sur l'offre d'Air France (et des autres repreneurs potentiels) que ne partage définitivement pas Jean-Pierre Mas : « On se prépare au pire, personne ne croit à la reprise d'Aigle Azur. » Réponse le 9 septembre prochain ?

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format