Menu
S'identifier
Tendances

Quand les réseaux sociaux se mettent à vendre des voyages


Publié le : 21.03.2019 I Dernière Mise à jour : 21.03.2019
{ element.images.0.titre }}
les réseaux sociaux prennent une tournure de plus en plus marchande. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

Alors que la SNCF a lancé la vente de billets via Facebook Messenger, Instagram teste un bouton d'achat intégré à l'appli. Les réseaux sociaux vont-ils se transformer en agences de voyages ?

Conçus à l'origine pour faciliter le lien entre amis ou relations professionnelles, les réseaux sociaux prennent une tournure de plus en plus marchande. La SNCF a amorcé le virage en annonçant que son site Oui.sncf permettait désormais aux usagers de payer leurs billets de train directement depuis Messenger, la messagerie instantanée de Facebook.

En pratique, les utilisateurs peuvent réserver leurs billets en échangeant avec Ouibot, le chatbot lancé par la SNCF en 2016. Or le robot ne se contente plus de donner les horaires et les tarifs mais il s'occupe de la validation de la réservation. Techniquement, l’utilisateur peut payer son billet sans quitter la conversation, à condition d'être connecté à son compte client avec une carte de paiement enregistrée.

A noter que cette fonctionnalité avait été discrètement lancée en 2017 pour la réservation des TGVMax. La SNCF espère aujourd'hui convertir en masse les utilisateurs de Facebook : la compagnie ferroviaire affirme que 50 000 personnes sollicitent chaque mois les services du Ouibot.

390 millions de publications sur #travel

Autre expérience à suivre aux États-Unis : Instagram, le réseau social dédié aux photos, propriété de Facebook depuis 2012, vient de mettre en ligne un nouveau bouton "Checkout on Instagram". Cette fonctionnalité permet de payer ses achats sans quitter l'appli. Les clients doivent uniquement entrer leur nom, leur e-mail, leur adresse postale et les coordonnées de leur carte bancaire lors de leur premier achat. Ensuite, les données sont conservées pour faciliter les achats suivants. "Les clients recevront aussi les notifications concernant la livraison directement dans Instagram", précise la plateforme.

La fonction "Checkout on Instagram" est pour l'heure accessible sur les comptes de 23 premiers sites marchands, notamment Adidas, Burberry, Dior, H&M, Nike, Prada, Uniqlo et Zara. Mais on peut parfaitement imaginer le potentiel d'un tel bouton de paiement sur les pages dédiées au voyage. Les hashtags #Photooftheday et #Picotheday font partie des 10 hashtags les plus utilisés sur Instagram et le hashtag #travel représente à lui seul près de 390 millions de publications.

Telle photo de plage paradisiaque ou de chambre d'hôtel avec vue spectaculaire pourrait alors être convertie en réservations sonnantes et trébuchantes !

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format