Menu
S'identifier
Tendances

L’UFC-Que Choisir dénonce les prix aberrants des voyages payés par les célibataires


Publié le : 11.07.2019 I Dernière Mise à jour : 11.07.2019
{ element.images.0.titre }}
Tous types de voyages confondus, l’étude montre un surcoût moyen de plus de 400 € par semaine pour une personne seule. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Sur la base d’une étude portant sur les pratiques tarifaires de 17 TO et compagnies de croisières, l’association estime que les vacances en solo coûtent en moyenne 53% plus cher qu’en couple.

L’UFC-Que choisir frappe fort au moment des premiers grands départs en vacances. Dans une nouvelle étude publiée ce jour, elle dénonce, après avoir étudié les politiques tarifaires de 17 des principaux acteurs du tourisme (Belambra, Club Med, Costa Croisières, Disneyland Paris, Fram, Futuroscope, Look Voyages, Marmara, MSC Croisières, Oui SNCF, Parc Astérix, Promovacances, Puy du Fou, Royal Caribbean, Thomas Cook, TUI, Voyage Privé), « les surfacturations injustifiées dont sont victimes les consommateurs voyageant seuls ».

Pour dresser ce constat, l’association a relevé les prix de 86 séjours tout compris en club de vacances, à l’hôtel ou en croisières en France et à l’étranger puis comparé le prix par personne pour un couple au tarif pratiqué pour un voyageur seul. Verdict : le prix d’un séjour d’une semaine en solo est en moyenne plus élevé de 53%.

Des surcoûts différents selon les TO et les produits

Tous types de voyages confondus, l’étude montre donc un surcoût moyen de plus de 400 € par semaine pour une personne seule. « Ce surcoût est d’autant moins acceptable que l’on peine à y déceler une justification économique », indique l’association. Ajoutant que « S’il est compréhensible que l’occupation d’une même chambre soit facturée peu ou prou au même prix à une ou deux personnes (les coûts sont effectivement proches), comment ne pas s’insurger devant les sur-tarifications des prestations directement liées au nombre de voyageurs ? » Il en est ainsi du transport, des repas et boissons ainsi que des prestations d’animation ou de loisirs comprises dans le prix.

Dans le détail, selon l’UFC-Que Choisir, c’est dans les clubs vacances que le surcoût est le moins marqué, notamment en France, où TUI et Thomas Cook appliquent un supplément de moins de 25 % en moyenne, quand il dépasse 40 % chez Fram ou Marmara.

Du côté des compagnies de croisières, l’écart est plus marqué. L’association indique que le supplément est de 34% en moyenne chez Costa Croisières, de 96 % chez MSC Croisières et de 149 % chez Royal Caribbean. « Ce qui signifie qu’avec cette compagnie, une personne seule paie 25 % plus cher qu’un couple ! », s’insurge l’UFC-Que Choisir qui « exhorte les voyagistes à adopter une tarification responsable des vacances en solitaire, qui ne répercute que les surcoûts réellement supportés par les professionnels. » L'association sera-t-elle entendue ?

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format