Menu
S'identifier
Tendances

Le tourisme : en tête des secteurs de croissance pour les achats par abonnement en 2022


Publié le : 28.06.2022 I Dernière Mise à jour : 28.06.2022
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • Chloé HAMON

Un sondage mené par OnePoll pour eDreams ODIGEO révèle que le tourisme est le secteur qui connaîtra la plus forte croissance en matière d’abonnements cette année. En effet, 9 abonnés sur 10 indiquent vouloir accroître ou conserver leur budget dédié aux voyages cette année.

En France, les acheteurs ont en moyenne 2 à 3 abonnements et 86% prévoient d'augmenter ou de maintenir leurs dépenses en abonnements au cours des 12 prochains mois. L’abonnement commercial vise à fidéliser un client en lui proposant des offres sur une durée précise.

Réalisation du sondage

eDreams ODIGEO annonce aujourd’hui la publication d’une nouvelle étude sur les tendances d’achat par abonnement. Cette dernière, menée par OnePoll, interroge 10 000 acheteurs sur huit marchés d’Amérique du Nord et d’Europe, dont le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Espagne, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Portugal et la Suède. 1000 acheteurs français sont interrogés dans le cadre de l’enquête mondiale.

Le voyage : première intention d’abonnement des consommateurs

D’après les conclusions de OnePoll, le secteur des voyages est celui qui connaîtra la plus forte croissance des abonnements au cours des 12 prochains mois, tant de la part des membres existants que des nouveaux membres. Sur l’ensemble des marchés, près de la moitié (47 %) des abonnés actuels aux produits de voyage annoncent qu’ils augmenteraient leur niveau d’abonnement au cours des douze prochains mois, ce qui est plus élevé que pour toute autre catégorie de produits. Tous marchés confondus, 90 % des consommateurs déclarent qu’ils augmenteraient ou maintiendraient leur niveau d’abonnement actuel aux produits de voyage (47 % pour l’augmenter, 40 % pour le maintenir). Seuls 9 % expliquent qu’ils pourraient envisager de diminuer le montant de leurs abonnements de voyage.

En France, les résultats de l’enquête montrent que les produits de voyage sont en tête de liste des catégories pour lesquelles les clients sont les plus susceptibles de prendre un abonnement (22 %) et demeurent dans le top 3 des catégories de produits les plus susceptibles de connaître une croissance de la part des clients existants (31 %).

Exemple du service Prime

eDreams ODIGEO se présente comme l’un des pionniers de l’achat par abonnement dans le secteur du voyage. Son service Prime, lancé en 2017, donne accès à des offres exclusives, à des produits nouveaux réservés aux abonnés, à des tarifs réduits et à des canaux de service client dédiés. Au cours des douze derniers mois, le nombre de ses membres a triplé, il a même été récemment annoncé que le service dépasse les trois millions d’abonnés. Compte tenu de cette croissance, eDreams prévoit désormais que 66 % de ses réservations totales seront effectuées par des abonnés dès 2025. Le voyagiste poursuit une stratégie visant à passer d’un modèle traditionnel basé sur les transactions à une entreprise dont les ventes sont principalement basées sur les abonnements, en se fixant pour objectif de porter le nombre d’adhérents à 7,25 millions de clients au cours des prochaines années.

L’avenir du format abonnement

Les dépenses liées aux abonnements s’avèrent solides, ce qui témoigne de la transition des consommateurs d’une société d’acheteurs transactionnels à une société d’abonnés. L’exemple de Amazon Prime fait des émules dans tous les secteurs.

Dana Dunne, PDG d’eDreams ODIGEO, déclare : « Les abonnements représentent l’avenir du commerce de détail moderne, dans tous les secteurs et en particulier dans celui du voyage. Nous avons pu constater grâce à la croissance exponentielle de notre service d’abonnement Prime, à quel point la demande est forte pour acheter des produits de voyage de cette manière. Les économies proposées éclipsent de loin le coût de l’abonnement et les clients bénéficient d’un service plus rapide, plus intelligent et plus personnalisé, ce qui, nous le savons, correspond à ce que la majorité des acheteurs attend des marques qu’elle soutient. »

La grande majorité des acheteurs ont maintenu ou intensifié leurs dépenses en abonnements l’année dernière. Au cours des 12 derniers mois, 48 % des acheteurs français ont déclaré avoir augmenté le nombre d’abonnements qu’ils détiennent contre 43 % qui ont maintenu les mêmes dépenses pour leurs abonnements, tandis que sur tous les marchés internationaux, ce chiffre a encore évolué pour atteindre 90 %.

« Ce que montre cette enquête est peut-être l’exemple le plus clair à ce jour d’un changement fondamental dans les habitudes d’achat. Aujourd’hui, seulement 1 % des consommateurs ne s’engagent pas du tout dans des abonnements. C’est un signe énorme de l’importance que revêt déjà ce modèle de vente au détail et de la place centrale qu’il occupera dans notre façon de faire des achats à l’avenir. Nous savons depuis un certain temps que l’état d’esprit des acheteurs évolue en faveur des services d’abonnement par rapport à la vente au détail traditionnelle, c’est pourquoi nous avons déjà bien entamé notre transition vers une société qui fonctionne principalement comme un service d’abonnement. Nous pensons que c’est absolument fondamental pour assurer la croissance future de notre entreprise en satisfaisant les préférences changeantes de nos clients, » ajoute Dana Dunne.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format