Menu
S'identifier
Tendances

La saison touristique en France aura été meilleure que prévu... mais les professionnels restent inquiets


Publié le : 31.08.2020 I Dernière Mise à jour : 31.08.2020
{ element.images.0.titre }}
Les touristes de plusieurs marchés européens de proximité, comme les Belges, Néerlandais et Suisses, ont fait leur retour en France. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par ADN Tourisme, qui dresse un premier bilan des tendances de l’été 2020.

Les dégâts auront été limités. La Fédération nationale des organismes institutionnels du tourisme, ADN Tourisme, a mené une enquête auprès de ses adhérents et s'est appuyée sur plusieurs autres dispositifs (données de Flux Vision Tourisme et enquête partenariale de cinq Comités régionaux de tourisme) pour dresser un premier bilan des tendances de la saison touristique de l’été 2020. Résultat, la fréquentation touristique en pleine saison estivale aura été encourageante, et cela malgré un printemps catastrophique et un mois de juin jugé décevant.

« Dès juillet, la fréquentation touristique a permis de rassurer les professionnels qui avaient peu de visibilité sur leur saison. Les territoires interrogés annoncent majoritairement une fréquentation touristique en baisse ou stable sur juillet par rapport à 2019 et une tendance légèrement meilleure sur août. De manière générale, la fréquentation sur le coeur de saison est supérieure aux attentes, compte tenu du contexte », explique ADN Tourisme dans son compte-rendu.

Ainsi, 53% des Français sont partis en juillet et en août contre 71% en 2019, selon un sondage effectué auprès de 1 000 personnes. 94% des partants ont par ailleurs séjourné en France, permettant de compenser ce taux de départ en vacances en baisse. Certains territoires ont même tiré leur épingle du jeu, avec plus de 10% d’augmentation de la fréquentation entre le 1er juillet et la mi-août. Des chiffres encourageants, grâce notamment au retour de touristes de plusieurs marchés européens de proximité, comme les Belges, Néerlandais et Suisses.

Manque de visibilité sur les réservations

Reste tout de même des inquiétudes pour les mois à venir. Comment se dérouleront l'arrière-saison et la fin de l'année 2020 ? « La majorité des répondants s’attendent à une fréquentation inférieure à 2019 pour l’arrière-saison. Même si certains territoires voient des signes positifs pour septembre, le maitre mot est l’incertitude en raison d’un manque de visibilité concernant les réservations », note ADN Tourisme.   

Et cela particulièrement pour le tourisme de groupe et le tourisme d'affaires. Pour ces derniers, l'interdiction des événements de plus de 5 000 personnes prolongée jusqu’au 30 octobre rend encore incertaine la possible tenue de salons et de congrès d'ici à la fin de l'année. Tous les professionnels du tourisme interrogés se disent ainsi dubitatifs et restent très attentifs à l'évolution de la situation sanitaire.

Pour retrouver les résultats de l'étude, cliquez sur ce lien.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format