Menu
S'identifier
Tendances

Attentat en Égypte, shutdown aux États-Unis, éruptions en Indonésie et en Italie… Les 10 infos à retenir depuis Noël


Publié le : 03.01.2019 I Dernière Mise à jour : 03.01.2019
{ element.images.0.titre }}
L'Etna (Sicile) est entré en éruption le 24 décembre dernier. I Crédit photo Wead - stock.adobe.com

Auteur

  • Manon Gayet

Vous avez décroché de l'actualité pendant les fêtes ? Tour Hebdo fait le point sur les 10 informations-clés qui ont bousculé le tourisme dans le monde ces deux dernières semaines.

Angleterre : de mystérieux drones survolent un aéroport londonien

L’aéroport de Londres-Gatwick a été le théâtre d’un étrange ballet durant la semaine précédant Noël. Des drones ont en effet survolé l’aéroport à plusieurs reprises entre le 19 et le 21 décembre. En conséquence, un millier de vols ont été annulés ou détournés et 140 000 voyageurs ont été affectés par cette situation inédite. A l’heure actuelle, les responsables n’ont pas encore été arrêtés.

 

Égypte : une attaque à la bombe frappe Gizeh

Trois touristes vietnamiens et un guide touristique égyptien ont été tués le 28 décembre dernier, près du site des pyramides de Gizeh. Une bombe artisanale a explosé au passage de leur bus. Cette attaque a également fait 12 blessés. Si les professionnels du tourisme redoutent des répercussions négatives sur le tourisme, la vie a repris à Gizeh. Selon les derniers chiffres officiels, 8,2 millions de touristes se sont rendus dans le pays en 2017. Le ministère des Affaires étrangères a mis à jour son site Conseils aux voyageurs dans la foulée.

 

États-Unis : le shutdown affecte les touristes

C’est un marronnier : chaque année (ou presque), le gouvernement fédéral américain se trouve en situation de paralysie en cas de désaccord sur les propositions de loi en débat au Congrès. Les derniers jours de 2018, et les premiers de 2019, n'ont pas fait exception. En conséquence, les services jugés "non essentiels" sont fermés jusqu'à nouvel ordre, faute de financement. Des ministères importants comme ceux de la Sécurité intérieure, des Transports et de l’Intérieur (qui gère les parcs nationaux) sont aussi touchés. Geoffrey Duval, président de l'OT des États-Unis en France, se veut toutefois rassurant : "Les parcs nationaux sont accessibles aux visiteurs, simplement le service aux visiteurs peut être indisponible c'est-à-dire le centre d'accueil, la collecte des ordures... La Statue de la Liberté, Alcatraz ou encore les Keys sont ainsi ouverts." Le Quai d’Orsay conseille de "vérifier auprès des sites touristiques leurs modalités d’accès et d’accueil" avant de se déplacer.

 

Grève sans conséquences chez Transavia

La compagnie low cost du groupe Air France-KLM a évité la crise durant les fêtes de fin d’année. En dépit de l’appel à la grève de la CGT pour dénoncer une "procédure de licenciement" en cours contre l’un de leurs délégués syndicaux, le trafic a été normal. Le fait du recours à du personnel de cabine "affrété", selon Elodie Gomes, porte-parole de la CGT.

 

Le mouvement des "gilets jaunes" s’est mis en pause pour les fêtes

Le nombre de participants aux mobilisations des gilets jaunes poursuit sa décrue. Le week-end du 22 décembre, 38 600 personnes sont descendues dans la rue ; ils étaient 12 000 le samedi 29 décembre à midi, selon les chiffres du gouvernement. Beaucoup de gilets jaunes assurent qu’il s’agit d’une baisse uniquement due aux fêtes de fin d’année et aux vacances scolaires. De nouvelles actions pourraient donc être menées ce mois-ci.

 

Indonésie :  un nouveau tsunami meurtrier

Plus de 400 personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées le 23 décembre dernier en Indonésie. Une éruption volcanique a engendré un tsunami, qui a déferlé sur les plages du détroit indonésien de la Sonde. Des centaines de bâtiments ont été emportés par la vague qui s’est abattue sur les côtés méridionales de Sumatra et l’extrémité occidentale de Java. Selon des experts, le risque d’un nouveau tsunami reste élevé. Un appel à la vigilance reste en vigueur jusqu’au 6 janvier prochain, explique le ministère des Affaires étrangères sur son site Conseils aux Voyageurs.

 

Ryanair bat tous les records en 2018

Ni les grèves ni les annulations de vols n’auront empêché la compagnie d’établir un nouveau record. Ryanair a transporté 139,2 millions de passagers en 2018, soit une hausse de 8% par rapport à l’année précédente. Le taux de remplissage des avions a atteint 96% sur l’ensemble de l’année, selon la direction de la low cost irlandaise. Un pied de nez à ses détracteurs, après une année difficile sur le plan social. Un syndicat de PNC espagnol a toutefois appelé à la grève courant janvier, le 28 décembre dernier, pour faire "améliorer les conditions de travail". Les 8, 10 et 13 janvier pourraient ainsi être perturbés.

 

Nouvelle taxe à Venise pour lutter contre le surtourisme

A partir de l’été prochain, elle remplacera l’actuelle taxe de séjour. La "contribution de débarquement" a été définitivement approuvée dans la loi de finances italienne adoptée le samedi 30 décembre. Il s’agira d’un ticket d’entrée (de 2,50 à 10€) dont chaque visiteur devra s’acquitter, qu’il passe la nuit ou non sur la Sérénissime. Des répercussions sur les prix des billets de train, d’avion et de croisières sont ainsi attendues.

 

Italie : éruption et séisme dans la région de l’Etna

Le célèbre volcan sicilien est entré en éruption le jour du réveillon de Noël. En raison du manque de visibilité, une grande partie de l’espace aérien autour du volcan a été fermée les 24 et 25 décembre, avant de rouvrir. Un séisme d’une magnitude de 4,8 est survenu le 26 décembre, faisant une dizaine de blessés et quelque 600 personnes déplacées. C’est la première fois en 10 ans que l’Etna entre en éruption de manière aussi importante. Les dernières informations relatives à la situation en Sicile sont relayées sur le site web de la Protection civile italienne.

 

Maroc : un Suisse arrêté après le meurtre des deux touristes scandinaves

L’émotion reste vive après le meurtre sauvage d’une étudiante danoise et de son amie norvégienne, dans le sud du Maroc, dans la nuit du 16 au 17 décembre derniers. Tandis que les corps ont été rapatriés dans leurs pays d’origine, l’enquête se poursuit. Un Suisse installé au Maroc a ainsi été arrêté le 29 décembre dernier pour son lien présumé avec certains suspects. 18 personnes ont déjà été arrêtées dans le cadre de cette affaire. Le Quai d’Orsay conseille de "ne pas partir seul et de contacter un organisme de voyage agréé" pour les excursions en montagne.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format