Menu
S'identifier
Technologie

La SNCF planche sur l’agence du futur


Publié le : 17.02.2010 I Dernière Mise à jour : 17.02.2010
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La table MultiTouch permet de réserver un billet de train en 40 secondes. ©S.Jaladis

La compagnie ferroviaire a testé à la gare de Lyon et dans sa boutique de La Défense de nouvelles technologies tactiles.

"Innovateur", "high-tech", "pratique", "agréable", etc., tels sont quelques-uns des avis des 400 clients et des 85 vendeurs de la SNCF qui ont testé pendant un mois les nouveaux outils de vente tactiles installés dans les boutiques de la gare de Lyon et des 4 Temps à La Défense. Un mur tactile imaginé par SQLI pour la première et une table MultiTouch créée par Capgemini pour la seconde, qui sont les grands gagnants du concours MultiTouch organisé par l’atelier TGV Lab de la SNCF et Microsoft. Une vingtaine d’équipes étaient sur les rangs : étudiants, écoles d’ingénieurs, start-up, SII…

"Ce concours est une boîte à idées qui va influer sur les systèmes de distribution de demain, sur l’aménagement des boutiques et l’ergonomie de l’espace pour les vendeurs", explique Pascal Delorme, directeur marketing de la branche voyages de la SNCF.

Basé sur mode d’utilisation semi-assisté, la table MultiTouch est la technologie la plus innovante qui permet de réserver un billet de train en 40 secondes, mais aussi des services annexes comme la location de voiture, des chambres d’hôtels ou un séjour à Disneyland Paris. "Le client étant placé à côté du vendeur, ce dernier devient davantage conseiller voyages avec une relation qui est plus conviviale", indique Pascal Delorme. Posés à même cette table, la carte Grand Voyageur ou un téléphone portable peuvent en outre être reconnus immédiatement par le système, ce qui permet une vente personnalisée et plus rapide.

En raison de son coût actuel, cette table tactile ne sera toutefois pas installée dans l’immédiat dans les 300 agences de la SNCF. "Des éléments se retrouveront dans la boutique de demain, assure néanmoins Pascal Delorme. Ce concours participe de la réflexion de la SNCF sur l’évolution de sa distribution avec des résultats attendus en boutiques à l’horizon 2012. La SNCF doit faire évoluer le métier et l’adapter aux nouveaux modes de consommation des clients".

Stéphane Jaladis

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format