Menu
S'identifier
Technologie

GDS : Sabre fait parler ses nouveaux clients


Publié le : 23.09.2015 I Dernière Mise à jour : 23.09.2015
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Assis, de g à d : Hélion de Villeneuve (Austral Lagons), Carlos Da Silva (MisterFly), Ziad Minkara (CDS). Debout : Bernard Molle, directeur commercial, et Ludovic Philippo, directeur France de Sabre. ©CC

L'agence en ligne MisterFly, le tour-opérateur Austral Lagons et l'agrégateur hôtelier CDS ont donné leur avis sur leur partenaire GDS.

Fort de ses nouveaux contrats signés en 2015, avec Austral Lagons, MisterFly, Resaneo, CDS, Intermarché et la Française des Circuits, le GDS Sabre a fait intervenir trois de ses nouveaux clients ce matin lors d'une conférence de presse, pour expliquer leur choix.  

Pour Hélion de Villeneuve, directeur du TO Austral Lagons, spécialiste du voyage long-courrier à la carte, la problématique était d'introduire la base de données transports dans un GDS, pour gagner en productivité, et lancer très vite un site BtoB. "Nous ne pouvions pas nous permettre d'arriver en retard sur le marché, et l'API de Sabre était plus souple pour monter des forfaits dynamiques, dit-il. Dans la mesure où nous travailons beaucoup avec les compagnies Air Tahiti Nui et Etihad, qui sont clientes de Sabre, c'est plus facile aussi". Le TO passe à 90% son activité sur Sabre, et conserve encore Amadeus pour quelques allottements.

Différences d'algorithmes

La rapidité d'exécution, c'est aussi ce que recherchait Carlos Da Silva, vice-président de MisterFly: "En tant que créateur de start-up, j'ai apprécié la réactivité, l'organisation et la technologie de Sabre, a-t-il commenté. A vrai dire, je n'ai pas reconnu le GDS que je connaissais il y a trois ou quatre ans. Nous avons fait beaucoup de tests, et nous sommes très confiants dans le lancement du site à grande échelle, la semaine prochaine".

Il ne ferme pas pour autant la porte aux autres GDS, puisque MisterFly a signé également avec Travelport. "Nous gardons Amadeus pour émettre des billets pour le compte d'agences, précise-t-il. Il y a quelques années, ne pas être partenaire d'Amadeus était un handicap, mais aujourd'hui, ce n'est pas la même problématique". Selon lui, l'écart entre les GDS se juge par les différences d'algorithmes pour combiner les vols "via", c'est à dire à correspondance.

Réservations en hausse en Europe

Quant à Ziad Minkara, directeur de CDS, il reconnaît que les GDS sont devenus des sociétés de software. "En moins d'un an, nous avons intégré dans Sabre les stocks hôteliers, tels que les hôtels indépendants, les châteaux hôtels, en dehors des grands groupes", livre-t-il.

Il ajoute : "Dans le voyage d'affaires, les entreprises cherchent des acteurs globaux qui proposent du choix et des paiements centralisés. Les hôteliers, eux, cherchent à réduire le nombre d'intermédiaires pour diminuer les frais de distribution. Avec une seule solution intégrée, le modèle économique devient sain et transparent", assure-t-il.

En guise de conclusion, Ludovic Philippo, directeur France de Sabre, a rappelé les chiffres du second trimestre 2015. Le chiffre d'affaires mondial a atteint 707 millions de dollars, en progression de 9,4% par rapport à la même période de 2014. Le nombre de réservations a bondi de 19,7% sur le marché Europe-Moyen-Orient-Afrique. En juillet dernier, Sabre a acquis la totalité du GDS Abacus, très présent sur l'Asie, pour 411 millions de dollars. Quant à la part de marché sur la France, elle reste inconnue.

Catalina Cueto

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format