Menu
S'identifier
Technologie

Bientôt en France, la carte d'embarquement biométrique


Publié le : 14.09.2018 I Dernière Mise à jour : 14.09.2018
{ element.images.0.titre }}
Rodolphe Guyard, responsable AMO bagages et biométrie, et Samir Cadi, délégué général sûreté opérations sol, ont reçu l'Award de bronze des FTE Awards au nom d'Air France. I Crédit photo ©Air France

Auteur

  • Didier Forray

Air France a présenté son projet lors du forum FTE Global 2018 de Las Vegas et reçu un Award de bronze.

Air France se distingue à Las Vegas. Lors de l'édition 2018 du forum Future Travel Experience Global, qui s'est tenue du 10 au 12 septembre derniers à l'hôtel Mandalay Bay, la compagnie aérienne nationale a été récompensée pour son projet de carte d'accès à bord biométrique mené conjointement, depuis un peu plus d'un an, avec la société Idemia, une filiale de Safran, et avec le concours de Paris Aéroport.

Le principe : lors de l'enregistrement devant les bornes du dépose bagage automatique, une caméra prend en photo le passager et encode les données biométriques de son visage dans le code-barres de la carte d'accès à bord qui lui est alors délivrée en version papier. Une seconde caméra placée sur le portique de contrôle gardant la porte d'embarquement se charge alors d'authentifier le passager. "A ce stade, plus besoin de présenter une pièce d'identité, tout en ayant un niveau de sécurité renforcé", se félicite la compagnie aérienne.

Pour Air France, cette solution permet de rendre l'embarquement "plus fluide et plus efficace". A noter que le système est capable de reconnaître les passagers même si ceux-ci enlèvent leurs lunettes dans l'intervalle et que les données personnelles ne sont conservées que le temps de l'embarquement.

Déploiement dès cet automne à Roissy

Air France souligne au passage la différence avec les autres techniques développées par d'autres compagnies, notamment KLM, en insistant sur le fait qu'il n'y a pas besoin d'enrôlement ou d'enregistrement préalable avant de pouvoir utiliser le système. "L'absence d'arrêt supplémentaire génère une contribution positive à la performance opérationnelle", note la compagnie.

"Plusieurs vols tests ont été réalisés avec succès cet été, tout d'abord avec des collaborateurs d'Air France, de Paris Aéroport, de KLM et de l'IATA mais aussi sur 5 vols en partance pour Le Cap", confie Air France. La compagnie précise que la carte d'embarquement biométrique sera déployée à plus grande échelle dès cet automne à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format