Menu
S'identifier
Technologie

3 questions à Fabrice Dariot : "La norme NDC va créer un marché à 2 vitesses"


Publié le : 21.03.2018 I Dernière Mise à jour : 21.03.2018
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo ©DR

Auteur

  • Propos recueillis par Manon Gayet

Le fondateur et président de Bourse des Vols s’insurge contre la mise en place de la norme NDC, apanage selon lui des grandes compagnies aériennes. Au détriment du consommateur.

Tour Hebdo : Pourquoi remettre en cause la norme NDC ?

Fabrice Dariot : C’est le fait d’une oligarchie de grandes compagnies. Les petites et moyennes compagnies n’ont pas du tout été moteur de cette évolution et elles pâtiront de la mise en place de cette norme. En réalité, les grands groupes veulent renégocier leurs rapports avec les GDS et faire baisser leurs coûts, mais aussi avoir un contrôle total sur leur distribution. Les agents de voyages ne vont pas s’y retrouver : la NDC n’est pas prête pour intégrer du full content et l’utilisation des GDS implique de plus en plus de surcharge… Pour le consommateur, ça donnera à l’arrivée des tarifs à la gueule du client.

 

TH : L’argument du contenu enrichi via la norme NDC ne tient donc pas ?

Fabrice Dariot : Pour vendre des services ancillaires, on n’a pas besoin de la NDC. Les GDS intègrent déjà largement l’ensemble des gammes tarifaires pour les repas, les bagages, le choix du siège… La seule faiblesse qu’on peut souligner, c’est que les GDS intègrent relativement lentement les nouvelles gammes tarifaires. Le voyageur, en tout cas loisirs, n’a pas besoin de visionner le clip vidéo d’un plateau-repas pour se décider. L’argument du contenu enrichi donne juste une vitrine officielle à cette norme NDC.

 

TH : Que faut-il faire pour minimiser les effets négatifs ?

Fabrice Dariot : Les pouvoirs publics devraient jeter un œil sur cette situation, qui va créer un marché à 2 vitesses. Peut-être peuvent-ils s'inspirer des législateurs européens qui avaient imposé la neutralité de l'affichage et l’exhaustivité du contenu aux GDS [dans les années 80]. Autrement, les plus petites compagnies vont disparaître, faute de pouvoir investir dans la technologie NDC, et c’est le client qui en pâtira.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format