Menu
S'identifier
Actualités

Stations de ski, lieux culturels, destinations : les dernières annonces à retenir pour ce début d'année 2021 


Publié le : 04.01.2021 I Dernière Mise à jour : 04.01.2021
{ element.images.0.titre }}
Les stations de ski ne devraient pas pouvoir rouvrir leurs remontées mécaniques le 7 janvier 2021.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Le début de l'année 2021 ressemblera peu ou prou à l'année 2020. Réouverture compromise des stations de ski, nouvelles exigences des destinations... Le point sur les dernières annonces à communiquer à vos clients. 

Stations de ski 

Elles attendaient avec impatience le 7 janvier 2021 pour rouvrir leurs remontées mécaniques. Les stations de ski devront peut-être attendre un peu plus longtemps pour accueillir de nouveau les vacanciers sur les pistes. Une ouverture des remontées à cette date est « peu probable » en raison du niveau de contamination toujours élevé, a indiqué il y a quelques jours le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. La France pourrait donc bien faire comme l'Italie, qui a d'ores et déjà annoncé repousser l’ouverture de ses stations de ski au 18 janvier prochain. 

Musées, salles de spectacles... 

Il devrait en être de même pour les lieux culturels accueillant du public. Le porte-parole du gouvernement français a également fait savoir que les musées, théâtres et cinémas n'ouvriraient très probablement pas leurs portes le 7 janvier prochain. Ce ne sera « pas possible », a-t-il assuré le 1er janvier. La réouverture initialement annoncée pour le 20 janvier pour les bars et restaurants pourrait, elle aussi, être compromise. 

Destinations 

La situation restant encore préoccupante en France comme dans de nombreux pays, les destinations prêtes à accueillir du public continuent de modifier leurs conditions d'entrées. Parmi elles, Cuba va rendre obligatoire dès le 10 janvier la présentation d'un test PCR négatif de moins de 72 heures pour pouvoir se rendre sur l'île. Même initiative pour les Pays-Bas, qui ont annoncé que tous les passagers en provenance d’une « zone à risque », y compris au sein de l’Union Européenne, devront désormais présenter obligatoirement un test PCR négatif récent à leur arrivée par avion.

La mesure pourrait être prochainement étendue aux autres moyens de transport (train, le bus et bateau). Depuis le 29 décembre dernier, les voyageurs se rendant en Turquie doivent également présenter un test PCR négatif effectué dans les 72h précédant leur arrivée, et cela pour les transports aérien, terrestre ou maritime. La Norvège vient quant à elle d'annoncer que les voyageurs devront désormais se faire tester à leur arrivée à partir du 2 janvier 2021. « Le test doit être effectué le plus tôt possible et au plus tard un jour après l'arrivée », a indiqué le gouvernement dans un communiqué. La destination impose également une quarantaine de sept jours - assortie de deux tests négatifs - aux personnes arrivant de l'étranger. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format