Menu
S'identifier
Réceptif

Les 5 chiffres records du tourisme parisien


Publié le : 28.08.2018 I Dernière Mise à jour : 28.08.2018
{ element.images.0.titre }}
Les résultats touristiques de l'Île-de-France du premier semestre 2018 ont été présentés hier au château de Versailles. I Crédit photo Adobe Stock / Sergii Figurnyi

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Avec 17,1 millions d’arrivées au premier semestre 2018, l’Ile-de-France enregistre sa meilleure performance touristique de tous les temps.

Quand les chiffres sont bons, les politiques ne sont pas loin ! Cette année, ce n’est pas Eric Jeunemaître, le président du Comité régional du tourisme Paris-Île-de-France, qui a dévoilé les chiffres du bilan du premier semestre, mais Valérie Pécresse. Devant la presse et un aréopage de professionnels réunis au château de Versailles (78), la présidente de la région Île-de-France s’est félicitée des bonnes performances enregistrées. Retour sur les 5 chiffres clés du tourisme francilien.

 

+ 4,1%

C’est la hausse des arrivées enregistrées dans les hôtels de Paris et de l’Île-de-France au premier semestre 2018 comparé à la même période de 2017, soit un total de 17,1 millions d’arrivées (+ 700 000), un nouveau record historique. Les touristes ont dépensé 10,3 milliards d’euros sur cette période (+ 535 M€). Pour autant, cette performance globale cache des disparités. La croissance est tirée par les clientèles internationales (+9,2%), et notamment le retour massif des Européens ; quand les Français (qui représentent 51,8% des arrivées) affichent un léger recul (-0,3%). On peut y voir les conséquences des grèves de la SNCF qui ont poussé les provinciaux à reporter leurs déplacements, mais aussi, peut-être, les conséquences de la stratégie de la région qui porte ses efforts sur les marchés étrangers.

 

543 000

C’est le nombre d’arrivées chinoises dans les hôtels franciliens au premier semestre (+5,4%). Depuis 10 ans, elles ont progressé de 361% ! "Nous souhaitons être les leaders de l’accueil des touristes chinois en Europe", a déclaré Valérie Pécresse, qui a effectué une mission en Chine, il y a quelques semaines. Parmi les actions concrètes, citons un accord avec le géant du web Alibaba pour référencer le site visitparisregion.com déployé depuis juin, mais aussi une hotline dédiée aux Chinois ou encore la création de parcours spécifiques où les clients chinois peuvent effectuer des achats sans cash.

Pour autant, les Américains demeurent la première clientèle internationale de l’Île-de-France, avec 1,255 million d’arrivées au premier semestre (+10,7%), devant les Britanniques (982 000, +8,4%) et les Allemands (592 000, +16,5%). Les Chinois pointent à la quatrième place. A noter aussi le retour des Japonais (+17%), des Italiens (+20,2%) et des Espagnols (+16,6%).

 

75,6 %

C’est le taux d’occupation moyen des hôtels franciliens au premier semestre, en hausse de 3,6 points par rapport à 2017. Ils retrouvent ainsi leur niveau d’avant les attentats. On a même frôlé l’asphyxie en juin, avec un taux de 86,4% ! Toutes les catégories annoncent des taux d’occupation en progression, en particulier les 4 et 5 étoiles (+4 points). Cette performance s’accompagne d’une augmentation sensible des tarifs.

Le prix moyen d’une chambre dans un hôtel économique à Paris atteint 92 € (+7,4%), 140 € (+6,6%) dans le milieu de gamme et 235 € (+3%) dans le haut de gamme. Les chanceux qui peuvent s’offrir une nuit dans un palace devront quant à eux débourser 621 € (+3,2%). Même inflation au-delà du périphérique, avec des prix qui varient entre 67 € pour une chambre en hôtel économique et 176 € pour un établissement haut de gamme.

 

4,76 millions de visiteurs

Effet Beyoncé, qui y a tourné son dernier clip, ou pas ? Le Musée du Louvre culmine au firmament des monuments parisiens les plus fréquentés au premier semestre, avec 4,76 millions de visiteurs (+17%). Il devance la Cité des Sciences et de l’Industrie (1,17 million, -4,6%) et l’Arc de Triomphe (829 000, +10,2%). La Sainte Chapelle et le Panthéon figurent parmi les plus fortes croissances. A noter que les chiffres de la tour Eiffel n’ont pas été communiqués, ni ceux du musée d’Orsay.

En Île-de-France, Versailles domine largement le classement avec 3,7 millions de visiteurs au premier semestre (+0,3%). Mais de nombreux sites affichent de belles croissances, comme le château de Vaux-le-Vicomte (122 000 visiteurs, +19,6%), le château de Vincennes, la Basilique de Saint-Denis ou le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux (+22,8%).   

 

76 %

C’est le pourcentage de professionnels interrogés qui prévoient une amélioration de l’activité à moyen terme. De quoi espérer franchir le cap des 50 millions d’arrivées en 2018, contre 48 millions l'an dernier. Cet optimisme est corroboré par les réservations aériennes pour Paris, en progression de 8,1% d’août à octobre. L’Amérique du nord caracole en tête (+12%), devant l’Océanie (+11,8%).

Les voyageurs européens (+6,4%) qui, après avoir reporté leurs déplacements à la suite des attentats, reviennent massivement. A commencer par les Italiens (+29,7%) ! Pour aider ces visiteurs, la région commercialisera, en septembre, le nouveau Paris Region Pass, qui combine l'accès aux transports en commun et à 60 sites et monuments, avec trois offres variant de 69 à 189 €.  

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format