Menu
S'identifier
Production

L’hiver n’a (finalement) pas été si doux pour les TO


Publié le : 25.06.2019 I Dernière Mise à jour : 25.06.2019
{ element.images.0.titre }}
La crise des gilets jaunes a eu un fort impact sur le niveau des réservations de l'hiver dernier. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Après une année 2018 record, les TO membres du Seto n’ont pas renouvelé l’exploit l’hiver dernier. En cause, notamment, la crise des gilets jaunes qui a entraîné beaucoup d’attentisme dans les prises de commande.

C’est l’heure du bilan et il n’est pas exceptionnel comme celui de l’an dernier. Sur la période du 1er novembre 2018 au 30 avril 2019, les TO membres du Seto ont enregistré une baisse du nombre de voyages à forfait de -3,4% avec 1,4 million de clients pour un volume d’affaires de 1,7 milliard d’euros, lui aussi en recul, de l’ordre de -4%.

« L’impact des Gilets Jaunes a été réel dès le mois de décembre et jusqu’à mi-février, ce qui a entraîné beaucoup d’incertitudes de la part des clients. Hormis cette crise, le marché français est très bon,  », explique René-Marc Chikli, président du syndicat.

Davantage dans le détail, la Réunion, bloquée pendant plusieurs semaines par les gilets jaunes, accuse particulièrement le coup avec une baisse de -25%. Les Caraïbes sont aussi en retrait de -12%, l’Europe de -8,2% et l’Océan Indien de -10%. 

« Seul le moyen-courrier tire son épingle du jeu », souligne René-Marc Chikli, avec une hausse globale sur l’hiver de +2,8%. En effet, l’Afrique du Nord est en hausse de +2,5% et le Moyen Orient de +5,3%. A l’inverse, l’Europe su Sud chute fortement de -7,6%. La tendance des clients à se replier vers les destinations de l'Europe du Sud depuis le Printemps arabe est donc bien en train de s’inverser.

Les tops et les flops

Dans ce contexte, quel est le top 10 des destinations moyen-courriers ? Avec plus de 115 000 clients, les Canaries conservent la première place du podium malgré une forte baisse de -15% par rapport à l’hiver 2018. Le Maroc se classe en seconde position (+10%) devant la Tunisie (+31%), l’Espagne continentale (-14%) et l’Egypte (+140%).

« L’Egypte est incontestablement la destination de cette année », remarque le président du Seto. Viennent ensuite l’Italie continentale (-9%), le Royaume Uni (-11%), le Portugal continental (-12%), la Turquie (+9%) et la Finlande (+16%)

Et le long-courrier ? Les résultats ne sont pas au beau fixe avec une baisse globale de -10,8%. La République dominicaine reste sur la première marche du podium malgré une dégringolade de -16%. Elle est suivie par l’Ile Maurice (-10%), la Thaïlande (-10%), les Antilles françaises (-31%), le Mexique (+8%), Cuba (-18%), le Cap Vert (-12%), les Etats-Unis (+6%), le Sénégal (-1%) et enfin le Vietnam (-11%).

A noter, la France arrive en première position des voyages à forfait avec plus de 315 000 clients, en retrait cependant de -4,5%.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format