Menu
S'identifier
Location de voitures

En France, les Américains payent 13% moins cher que les Européens


Publié le : 16.06.2015 I Dernière Mise à jour : 16.06.2015
{ element.images.0.titre }}
Dans le viseur de l'association : Budget, Avis et surtout Hertz, qui proposerait des tarifs inférieurs de 40% à ses clients américains. ©DR I Crédit photo

L'UFC-Que Choisir épingle les loueurs dans une étude comparative sur les tarifs pratiqués en France auprès des clientèles européennes et américaines.



Après la charge l’an dernier de la Commission européenne contre les différences tarifaires pratiquées par les loueurs selon le pays de réservation en Europe, l’UFC-Que Choisir vient de consacrer une étude à ces mêmes pratiques entre les clients américains et européens. Il ressort que les Américains et les Canadiens bénéficieraient de tarifs inférieurs en moyenne de 13% par rapport aux clients européens.



Dans le détail, tous les loueurs ne sont toutefois pas épinglés. En effet, Europcar, Sixt, National et ADA pratiquent des tarifs identiques que le consommateur réserve au Portugal, en Italie, en Allemagne, au Royaume-Uni, au Pays-Bas ou aux Etats-Unis.

A l’inverse, des différences importantes sont observées avec les Etats-Unis chez Budget (jusqu’à -15%), Avis (jusqu’à -21%), et surtout chez Hertz (jusqu’à -40%). Et l’association de souligner que ces trois loueurs sont américains, ce qui pourrait expliquer cet avantage accordé à leurs compatriotes pour qu'ils ne réservent pas chez un concurrent.

L’écart concerne aussi les tarifs entre les régions hexagonales où le client souhaite réserver un véhicule. Selon l’association de consommateurs, la différence maximale serait de 34% pour 10 jours de location entre les régions les plus chères (la Corse à 441€, Paca et Ile-de-France) et les moins chères (Rhône-Alpes à 328€, Pays de la Loire et Basse-Normandie).  

L’UFC interpelle la Commission européenne, le gouvernement et la DGCCRF

L’UFC-Que Choisir révèle aussi que les tarifs des loueurs restent plus ou moins avantageux entre les pays européens. Si la France se situe dans la moyenne européenne, les prix y sont toutefois plus élevés que chez nos voisins, comme l’Allemagne ou la Belgique, et surtout que le Danemark, qui affiche les meilleurs tarifs européens, 70% plus bas qu’en France ! L’association s’inquiète en outre de la forêt d’options proposée par les loueurs et notamment de la surcharge pour enregistrer un second conducteur. Des options plus ou moins imposées qui au final peuvent alourdir considérablement la facture.

Fort de cette étude, l’UFC-Que Choisir demande à la Commission européenne de "maintenir sa vigilance afin d’éviter que les loueurs reviennent à des pratiques tarifaires discriminatoires selon le pays de réservation". L’association interpelle ensuite le gouvernement français sur deux points : l’inscription gratuite d’un second conducteur dans les contrats de location et le montant maximum du dépôt de garantie (recommandant 150€ au minimum et le double du prix de la location au maximum).

Elle demande enfin à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) que soient évités les prélèvements abusifs des loueurs sur les dépôts de garantie, en forçant comme la loi l’oblige à un envoi préalable de la facture ou du devis de location.

S.J.
   


 
   

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format