Menu
S'identifier
Institutions

Pays à risques : le quai d'Orsay rappelle à l'ordre les TO et (surtout) les plateformes en ligne


Publié le : 17.05.2019 I Dernière Mise à jour : 17.05.2019
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État au quai d’Orsay chargé du tourisme, insiste sur la responsabilité d'informations des opérateurs du tourisme.

La prise d’otages de deux Français au Bénin, qui s’est soldée par la mort de de leur guide et de deux militaires, fait beaucoup couler d’encre dans le tourisme. Et met au centre de l’attention le site Conseils aux voyageurs et la responsabilité des acteurs du tourisme.

C’est d’ailleurs à ce sujet que le secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne compte réunir les tour-opérateurs et les plateformes en ligne. « Dans un monde où nous voyons la multiplication des foyers de crise, de tensions, cela appelle très clairement à une vigilance accrue de la part de celles et ceux qui souhaitent se rendre à l’étranger », a-t-il déclaré hier devant les sénateurs.

Orange, rouge... Les couleurs du site Conseils aux voyageurs

Et d’ajouter : « Cela appelle une responsabilité accrue, individuelle naturellement (…) et par ailleurs une responsabilité des opérateurs, notamment des plateformes en ligne, et je les réunirai dans les prochains jours. » Concernant les acteurs présents sur la toile, Jean-Baptiste Lemoyne a précisé à des journalistes qu’il s’agissait « d’améliorer la signalétique, la visibilité » pour les internautes sur ces sites, qui souvent ne font pas référence aux recommandations du quai d’Orsay, rapporte l’AFP. Le site Tripadvisor en fait partie.

Pour rappel, les deux Français ont été pris en otage au Bénin, dans une partie du parc de la Pendjari classée « orange » sur le site Conseils aux voyageurs, ce qui signifie « déconseillée sauf raison impérative ». Les deux touristes voyageaient sans tour-opérateur. Leur voiture et le corps de leur guide-chauffeur béninois ont été retrouvés près de la frontière burkinabè en zone « rouge », c’est-à-dire « formellement déconseillée ».

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format