Menu
S'identifier
Institutions

L’égalité femmes-hommes va-t-elle devenir une réalité dans le tourisme ?


Publié le : 10.10.2019 I Dernière Mise à jour : 11.10.2019
{ element.images.0.titre }}
81% des emplois de la branche sont féminins et ce taux s’élève même à 86% pour les emplois spécifiques au tourisme. Cependant, le taux de féminisation de la population cadres n’est que de 63%, indique l'accord de branche. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Les Entreprises du Voyage, le Seto et plusieurs organisations syndicales ont signé le premier accord de branche relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Le sujet était sur la table depuis un an et il vient d’aboutir à la signature d’un accord de branche unique en son genre. Les Entreprises du Voyage, le Seto, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et l’Unsa ont signé cet été le premier « accord de branche relatif à l’égalité professionnelle femmes-hommes ».

« Les signataires du présent accord entendent rappeler l’importance qu’ils attachent au principe d’égalité femmes-hommes. Ils affirment que l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes constitue un facteur de diversité, de cohésion sociale et d’efficacité économique », rappellent-ils en préambule dans le document que Tour Hebdo s'est procuré.

Objectif : donner l'obligation à l’ensemble des entreprises de la branche de respecter cette égalité professionnelle. « La loi dit que toutes les entreprises doivent respecter les principes de l’égalité professionnelle. Mais dans les entreprises de moins de 50 salariés, il n’y a pas d’obligation d’être couvert par un accord. Dans celles de plus de 50 salariés, un accord ou un plan d’action annuel est obligatoire », précise Valérie Boned, secrétaire générale des Entreprises du Voyage.

L’accord porte sur plusieurs thèmes : les conditions d’accès à l’emploi, à la formation et à la formation professionnelle, la rémunération, la prévention de la discrimination et du harcèlement, l’articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle, et enfin la sensibilisation et la communication sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Objectif : 70% de cadres féminins dans 5 ans

Quelques chiffres viennent appuyer leur démarche. « 81% des emplois de la branche sont féminins » et « ce taux s’élève même à 86% pour les emplois spécifiques au tourisme. Cependant, le taux de féminisation de la population cadres n’est que de 63% et l’indice de parité salariale varie de 84,2 pour le groupe G (le plus haut, les groupes F et G ont le statut cadre, ndlr) à 98,8 pour le groupe D », indique l’accord de branche. 

« Plus on monte dans les postes de direction, moins il y a de femmes. Et encore, au niveau des écarts de salaires entre les femmes et les hommes, nous ne sommes pas les plus mal lotis dans le tourisme », note Valérie Boned.

En France, l’écart de salaires entre les femmes et les hommes est en moyenne de 18,5% contre 15,8% pour les salaires les plus élevés chez les professionnels du tourisme. « Cet accord a surtout pour objectif d’apporter un soutien aux petites entreprises, de fournir une structure de base qui fait office de rappel à la loi, de document pédagogique. Il fixe également des objectifs réalistes comme d’atteindre 70% de cadres féminins dans 5 ans », souligne Valérie Boned.

Une commission de suivi a été mise en place pour veiller à la bonne application des mesures. Elle se réunira au moins une fois par an.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format