Menu
S'identifier
Hébergement

The Nadler Hotels veut faire découvrir Londres comme un local


Publié le : 29.04.2016 I Dernière Mise à jour : 29.04.2016
{ element.images.0.titre }}
The Nadler Hotels propose des chambres élégantes et bien équipées avec même une kitchenette. ©Nadler Hotels I Crédit photo

La chaîne a inauguré un établissement face à Buckingham Palace en attendant de nouvelles ouvertures à Londres et dans d'autres villes britanniques.

Ouvert en décembre 2015 face à Buckingham Palace et à 5mn à pied de la gare de Victoria, The Nadler Victoria Hotel est le dernier né de la chaîne créée à Londres par Robert Nadler il y a tout juste 10 ans. Celle-ci compte aujourd’hui quatre adresses chic et design installées à Londres dans les quartiers de Kensington (65 chambres), Soho (ouvert en 2013 avec 78 chambres), Westminster (le Victoria et ses 73 chambres) mais aussi dans la ville de Liverpool (106 chambres), l’entrepreneur y ayant déniché en 2010 une ancienne usine des années 1850 transformée dans un esprit très loft newyorkais.

Ce développement sur la décennie a été rendu possible par le succès de ces adresses qui attirent une clientèle business en semaine et loisirs le week-end car situées dans des quartiers touristiques et animés, au premier rang desquels Soho. Mais aussi par la simplicité du concept.

"L’idée était de proposer une chambre de standard 4*, d’offrir des services 5* et d’afficher des tarifs 3*", explique à Tour Hebdo Robert Nadler, le propriétaire qui a fait précédemment bonne fortune en tant que promoteur dans l’immobilier de bureau. Pour y parvenir nous avons supprimé tous les services qui sont traditionnellement peu utilisés par les clients et qui représentent des postes de coûts élevés comme le restaurant, le bar, la salle de sport…"

Un staff faisant office de super concierge

A cela Nadler Hotels estime proposer des alternatives bien meilleures en conseillant des boutiques, restaurants, bars et lieux pour sortir, proches des hôtels. Des partenariats ont été conclus qui permettent aux hôtes de bénéficier de réductions. "Les employés de notre staff sont les ambassadeurs du quartier et de la ville. Une sorte de super concierge. Nous proposons à nos clients ‘to live like a local’. Les magasins et restaurants sont toujours contents quand nous ouvrons un hôtel dans leur environnement en raison des retombées sur l’économie locale", insiste dans un français parfait Robert Nadler qui est né à Londres mais a passé une partie de sa jeunesse à Genève et à Paris. Le petit déjeuner qu’il est possible de réserver à l’avance provient ainsi toujours du meilleur "bakery" du quartier.

L’autre aspect qui séduit la clientèle est l’équipement très complet de la chambre avec une petite kitchenette (avec machine Nespresso, micro-onde…), wifi gratuit, télé connectée, playlist musicale à disposition, planche à repasser, de nombreuses prises électriques (avec adaptateurs à disposition) et ports USB... Sans rogner sur les aménagements et la décoration (assurée par Clarissa Nadler, sa femme, française), chaque hôtel propose plusieurs catégories de chambres, de la standard pour le rapport qualité/prix, à la suite. 

Fort de ce succès, Robert Nadler ne compte pas en rester là. Il a dans ses cartons un hôtel de 56 chambres dont l’ouverture est prévue en 2018 dans un quartier encore tenu secret de la capitale britannique. Des négociations sont également en cours dans deux autres villes de Grande-Bretagne, la chaîne visant à terme des implantations à Manchester, Bath, Oxford, Cambridge et Edimbourg. "Et pourquoi pas un jour en Europe et notamment à Paris car notre concept est dans l’air du temps et il plait beaucoup aux Millennials", conclut l’entrepreneur. 

Stéphane Jaladis

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format