Menu
S'identifier
Hébergement

P&V : le tourisme en forme, l'immobilier en baisse


Publié le : 05.12.2008 I Dernière Mise à jour : 05.12.2008
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo La résidence Pierre & Vacances 5 Soleils de Méribel. ©DR

L'activité tourisme du groupe Pierre & Vacances progresse de 9% sur l'exercice 2007-2008.

La crise immobilière se fait sentir chez Pierre et Vacances. Le spécialiste de la location de vacances annonce un chiffre d’affaires en recul de 8%, passant de 1,550 milliard d’euros sur l’exercice 2006-2007 à 1,424 milliard d’euros sur 2007-2008.

Un résultat tiré vers le bas par ses activités immobilières. Le CA touristique du groupe progresse en effet de 9%, à 1,168 milliard d’euros, alors que le CA immobilier plonge de près de 48%, passant de 491,7 millions d’euros à 256 millions d’euros.

Pour le groupe, la différence de CA sur l’immobilier "résulte de la politique prudentielle du groupe d’acquisition de fonciers et d’actifs immobiliers". Sans surprise, même dichotomie sur le résultat opérationnel courant qui perd 2,1%, passant de 105,8 millions d’euros sur l’exercice 2006-2007 à 103,5 millions d’euros en 2007-2008.

Les activités touristiques affichent une croissance de 29%, à 76,7 millions d’euros (dont 15,8 millions d’euros pour Pierre & Vacances et 60,9 millions d’euros pour Center Parcs). Dans le même temps, les activités immobilières chutent de 42%, dévissant de 46,3 millions d’euros à 26,8 millions d’euros.

Sur l’hiver 2008-2009, le groupe se montre en tout cas confiant concernant les activités touristiques. "Les réservations touristiques pour la saison hiver se situent à un niveau comparable à celui de l’exercice précédent, qui constituait une référence particulièrement élevée", précise le groupe.

Comme il l’avait annoncé à la rentrée, le groupe s’apprête par ailleurs à engager un plan de synergies entre Pierre & Vacances et Center Parcs afin de réduire les coûts et augmenter les revenus. Une opération qui devrait permettre d’économiser 10 millions d’euros en 2008-2009.

L’entreprise souhaite également poursuivre le développement de son offre avec plus de 10 000 appartements et cottages supplémentaires d’ici 5 ans. Et le groupe ne cache pas ses ambitions en matière de croissance externe : il affirme être prêt à saisir les opportunités "sur son cœur de métier et en Europe".

Pierre & Vacances souhaite renforcer les ventes via Internet : celles-ci devront représenter 40% du CA d’ici 5 ans, contre 18% en 2007-2008.

Didier Forray

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format