Menu
S'identifier
Hébergement

Fin de l’aventure pour BedyCasa


Publié le : 08.11.2019 I Dernière Mise à jour : 12.11.2019
{ element.images.0.titre }}
BedyCasa est en liquidation judiciaire depuis le 4 novembre 2019. I Crédit photo DR

Auteur

  • Manon Gayet

La plate-forme de mise en relation entre hébergeurs et voyageurs BedyCasa, sorte d’équivalent français d’Airbnb, est en liquidation judiciaire.

Triste issue pour l’Airbnb à la française. Bed & Learn, société éditrice de BedyCasa, a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Montpellier le 4 novembre dernier. Par conséquent, toutes les activités de la plate-forme de mise en relation entre hébergeurs et voyageurs ont été arrêtées dans la foulée. Pour preuve, la rédaction a tenté de se connecter ce matin au site, qui n’est plus accessible.  

« Toute l’équipe de Bed & Learn s’est battue pour éviter d’en arriver là mais la société n’a pas été en mesure de surmonter les nombreux obstacles qui se sont dressés face à elle », explique un communiqué diffusé à tous les inscrits du site web, hébergeur ou voyageur. « Toute l’équipe exprime donc ses plus sincères regrets de voir s’arrêter l’aventure BedyCasa.com et remercie très chaleureusement chaque voyageur et hébergeur pour la confiance et la sympathie témoignées au cours de toutes ces années. »

Le virage du séjour linguistique

En effet, plusieurs obstacles ont entravé le développement de l’entreprise créée par Magali Boisseau-Becerril en 2012. Après deux années de forte croissance, la plate-forme de logement se voit priver de l’un de ses actionnaires, un fonds d’investissement. Résultat, la quasi totalité de l’équipe est licenciée. L’entreprise redevient rentable en 2016.

Mais un deuxième avertissement met de nouveau BedyCasa en péril, il y a quasiment deux ans jour pour jour. Au bord de la faillite, l’entreprise est sauvée in extremis par LSF, une école de langues basée à Montpellier. La fondatrice était alors devenue directrice générale de la nouvelle entité, baptisée Bed & Learn, chargée d’éditer BedyCasa, dont elle conservait 10% du capital. Magali Boisseau-Becerril avait finalement quitté Bed & Learn en septembre 2018. Et le virage du package « séjour linguistique » n’a pas suffi à redresser la barre…

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format