Menu
S'identifier
Hébergement

Chez Airbnb, la fête est finie !


Publié le : 21.08.2020 I Dernière Mise à jour : 21.08.2020
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

La plateforme interdit l'organisation de toutes fêtes ou événements dans les logements proposés sur son site et  limite la capacité à 16 personnes maximum.

Airbnb passe à la vitesse supérieure. Le plateforme de logements entre particuliers a annoncé hier l’interdiction de toutes les fêtes et événements, ainsi qu'une capacité d'occupation limitée à 16 personnes, dans l'ensemble des logements disponibles sur Airbnb à travers le monde.

Cette interdiction s'applique à toutes les réservations futures sur la plateforme et sera en vigueur indéfiniment, jusqu'à nouvel ordre. "Les fêtes non autorisées par les hôtes ont toujours été interdites sur Airbnb", rappelle le site dans un communiqué. Précisant également que "73% des logements disponibles sur notre plateforme à travers le monde interdisent déjà les fêtes dans leur règlement intérieur et une large majorité des voyageurs sur Airbnb ont un comportement responsable et respectent le règlement intérieur et le voisinage. Nous avons toujours offert la flexibilité aux hôtes de décider de l'autorisation de célébrations familiales si leur logement s'y prête et lorsque celles-ci ne créent pas de nuisance pour leur voisinage"

Pas de logement entier pour les moins de 25 ans

Airbnb avait déjà imposé fin 2019 des restrictions pour limiter les soirées non autorisées après une fête d'Halloween ayant viré au drame, en interdisant notamment les maisons se présentant comme des lieux de fête. En parallèle, l'entreprise a créé une équipe destinée à réagir rapidement en cas de problèmes et à prendre des sanctions immédiates contre les utilisateurs qui ne respecteraient pas les nouvelles règles concernant les soirées. 

Plus récemment, le site a également restreint la possibilité pour les voyageurs âgés de moins de 25 ans de louer des logements entiers près de leur domicile. 

Exclusions et actions en justice possibles

Le groupe a, de plus, pris des mesures supplémentaires avec la pandémie et les règles de distanciation sociale, en retirant par exemple de ses filtres la mention indiquant que les hôtes acceptaient l'organisation d'événements ou en demandant aux invités de respecter les règles en vigueur localement. 

"Nous reconnaissons qu'il y aura toujours des personnes qui tenteront d'enfreindre les règles. C'est pourquoi nous avons mis en place des sanctions sévères pour les hôtes ou les voyageurs qui tentent de les contourner - y compris l'exclusion de ces derniers de la plateforme et des actions en justice", souligne la plateforme qui communique actuellement cette nouvelle politique à l'ensemble de sa communauté à travers le monde.

Airbnb étudie cependant une procédure d'exemption potentielle pour les lieux d'accueil spécialisés et habilités à accueillir des événements ou groupes plus larges, notamment les boutiques-hôtels.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format