Menu
S'identifier
Hébergement

Best Western surfe sur la reprise du tourisme


Publié le : 15.03.2018 I Dernière Mise à jour : 15.03.2018
{ element.images.0.titre }}
La centrale de réservation hôtelière fait le pari du haut de gamme pour se développer. I Crédit photo ©Best Western

Auteur

  • Bruno Courtin

Aussi bien mondialement qu’en France, le groupe hôtelier Best Western affiche des performances de croissance à deux chiffres et des perspectives prometteuses.

Au niveau mondial, le chiffre d’affaires de la centrale de réservation Best Western dépasse les 2,4 milliards de dollars, soit une hausse de 10 %. Une augmentation due pour 8 % à une hausse des nuitées réservées (22 millions), et pour le solde, par une amélioration du prix moyen de 2 %. Sous ses différentes enseignes (Best Western Premier, Best Western Collection, Best Western Plus et Best Western), le groupe totalise près de 3 800 hôtels dans le monde, pour près de 307 000 chambres.

En France, le résultat est tout aussi satisfaisant, à une moindre échelle, puisque le chiffre d'affaires de la centrale dépasse les 72 millions d'euros (+ 15%) pour 654 000 nuitées réservées. Les agences de voyages, via les GDS, représentent encore un quart de ce chiffre d’affaires, même si la moitié passe désormais par les sites en ligne (Expedia et Hotels.com), qui ont conclu un partenariat exclusif avec la coopérative. Plus de la moitié des nuitées dans l'Hexagone est réalisée avec une clientèle française, et 38% avec la clientèle américaine. Le rebond du tourisme international, notamment à Paris et sur la Côte d’Azur, se traduit dans l’amélioration de ces performances.

Une diversification vers davantage de qualité

Le groupe a opté pour une montée en gamme et une plus grande exigence de qualité, qui a conduit à la sortie de certains d’établissements en 2017, non totalement compensée par les nouvelles arrivées. La chaîne passe de 297 à 287 établissements, dont 17 Best Western Premier, pour 15 500 chambres. En 2018, Best Western vise toujours à compléter la couverture nationale, notamment dans les villes de plus de 50 000 habitants, et annonce 17 nouvelles adhésions qui prendront effet en cours d’année. Une nouvelle enseigne fait son apparition, Sure Hotel by Best Western, en catégorie 2* ou 3*, des hôtels qui n’adhèrent pas à la coopérative mais prennent une "licence de marque" pour bénéficier de la distribution du groupe.

L’objectif est d’ouvrir l’inventaire vers l’hôtellerie économique sans dévaloriser la marque Best Western. L’objectif est d’atteindre un réseau d’affiliés d’une centaine d’établissements en 6 ans.  De même, dans le très haut de gamme, le lancement de BW Signature Collection s’inscrit dans le mouvement "soft branding" pour associer des hôtels indépendants de renom à une distribution globalisée.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format