Menu
S'identifier
Economie

Une reprise du tourisme international prévue… au troisième trimestre 2021 !


Publié le : 03.11.2020 I Dernière Mise à jour : 03.11.2020
{ element.images.0.titre }}
L'OMT s’attend à une baisse globale de près de 70% des arrivées de touristes internationaux pour l'ensemble de l'année 2020. I Crédit photo

Auteur

  • Marie Poirier

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a publié de nouveaux chiffres et estimations sur le tourisme international. Avec peu de raisons d’espérer un rebond avant fin 2021.

Il va falloir être (très) patient. L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) vient en effet de publier son dernier baromètre. Et les nouvelles ne sont pas bonnes. Selon ses experts, la reprise du tourisme international ne pourrait pas intervenir avant le troisième trimestre 2021. Et même pour 20% d’entre eux, ce rebond n’existerait qu’en 2022.

En cause, bien sûr, les restrictions de déplacements, la lenteur de disparition du Covid-19. Mais aussi le manque de confiance et de pouvoir économique des voyageurs qu’il va falloir restaurer avant d’espérer un redémarrage des voyages. Pour l’OMT, l'absence de protocoles harmonisés et de restrictions coordonnées entre les pays demeure également un obstacle majeur à la reprise. Tout comme l’incertitude persistante liée à la pandémie.  

Une reprise du tourisme de courte durée

Les derniers chiffres bien que très largement inférieurs aux années précédentes laissaient pourtant entrevoir un petit sursaut des déplacements. En Europe, après la réouverture progressive des frontières internationales, des baisses relativement moins importantes avaient en effet été enregistrées en juillet et en août (-72 % et -69 %, respectivement). Et ce jusqu’à ce que de nouvelles restrictions de voyage et des mises en garde aient été instaurées au regard de l’augmentation du nombre de contaminations.

L’été aura été globalement plus fort dans l’hémisphère nord que dans le reste du monde, les arrivées de touristes internationaux ayant diminué de 81 % en juillet et de 79 % en août. Et chuté de 96 % en Asie et dans le Pacifique. Le reflet notamment de la fermeture des frontières en Chine.

Des chiffres annuels inquiétants

Le bilan est sans précédent. Durant les huit premiers mois de l’année, toutes les régions du monde ont enregistré une forte baisse des arrivées de touristes internationaux. L'Asie et le Pacifique, premières régions à avoir souffert de l'impact du Covid-19, ont connu une baisse de 79 % des arrivées, suivis par l'Afrique et le Moyen-Orient (baisse de 69 % pour les deux régions), l'Europe (- 68 %) et les Amériques (- 65 %).

Une baisse qui, jusqu'en août, représente 700 millions d'arrivées en moins par rapport à la même période en 2019. Et qui se traduit par une perte de 730 milliards de dollars de recettes. Soit plus de huit fois la perte subie lors de la crise économique et financière mondiale de 2009.

D’après les dernières tendances, l'OMT s’attend à une baisse globale de près de 70% des arrivées de touristes internationaux pour l'ensemble de l'année 2020. «Cette baisse sans précédent a des conséquences sociales et économiques dramatiques et met en danger des millions d'emplois et d'innombrables entreprises », a averti le Secrétaire général de l'OMT, Zurab Pololikashvili. « Cela souligne qu’il faut d’urgence relancer le tourisme en toute sécurité, en temps opportun et de manière coordonnée » a-t-il conclu.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format