Menu
S'identifier
Distribution

Reprise de Thomas Cook France : beaucoup d'espoir, peu de scénarios possibles


Publié le : 16.10.2019 I Dernière Mise à jour : 21.10.2019
{ element.images.0.titre }}
Dans le scénario idéal, une petite centaine d’agences Thomas Cook pourraient basculer sous enseigne Jet tours en cas de reprise du TO. I Crédit photo Jet tours / Thomas Cook

Auteur

  • Pascale Filliâtre

Six à sept profils sérieux de candidats seraient actuellement sur les rangs pour la reprise de Thomas Cook France et notamment de son TO Jet tours. Le management actuel pourrait y être associé.

Les candidats à la reprise de Thomas Cook France, placé en redressement judiciaire le 2 octobre dernier ont jusqu’au 22 octobre pour se déclarer. Le juge statuera sur les dossiers, en concertation avec les instances représentatives du personnel, le 5 novembre.

Beaucoup, voire trop, de candidats à la reprise

Selon Nicolas Delord, président de l’entreprise, « il y a beaucoup de candidats. Certains qui avaient déjà manifesté des marques d’intérêt pour l’entreprise avant sa défaillance, même si la situation a beaucoup changé et d’autres qui sont arrivés depuis ». Tous ne sont pas réalistes, semble penser le patron de Thomas Cook France.

« Il va falloir être malin pour savoir gérer la poursuite d’activité. Ceux que ça intéresse vont devoir se démener. Car il faudra s’accrocher notamment sur une première année de redémarrage avec un chiffre d’affaires forcément amputé mais des coûts fixes qui demeurent », prévient-il. Sachant que l’entreprise ne pourra pas être reprise dans son intégralité. « Seul TUI serait capable d’une reprise totale mais c’est inenvisageable du fait notamment des problèmes de concurrence. »

Selon lui, six à sept profils cependant seraient « solides », des candidats basés en France ou à l’étranger, dans le secteur du tourisme ou pas. Des fonds d’investissements, convient-il, lesquels sont les mieux placés. Et qui pourraient miser sur le management actuel pour faire repartir la machine avec des compétences avérées des équipes, aussi bien en matière de distribution que de production.

Jet tours est une machine de guerre

Le scénario idéal ? Ce serait la reprise de Jet tours, « une marque magnifique », qui a finalement été assez peu abîmée, en tout cas auprès du grand public, couplée à celle d’une petite centaine d’agences Thomas Cook qui pourraient basculer sous enseigne Jet tours (77 arborent déjà la marque, NDLR).

« Jet tours ainsi soutenu est une véritable machine de guerre et on peut la faire repartir », insiste Nicolas Delord, surtout que son compte de résultat sera désormais délesté des coûts fixes « imposés indûment » par feu le groupe Thomas Cook. « La techno pêche un peu mais nous avons des pistes », indique avec optimisme le président de Thomas Cook France rappelant que Jet tours faisait voyager 300 000 clients par an.

Gérer le redémarrage

Selon un business plan réaliste, « 2020 serait une année compliquée de redémarrage, 2021 une bonne année, et 2022 une très bonne année », précise Nicolas Delord évoquant la nécessité de remonter rapidement une production estivale, pour une mise en marché en janvier, mais sans les contraintes de programmation imposées par la maison mère, soit « une production plus travaillée, correspondant mieux au marché français ».

C’est jouable, estime-t-il sachant que sur l’hiver, la production est davantage long-courrier, sans gros engagement. « Je suis optimiste. Nous ferons tout pour que cette entreprise reparte. Cela vaut le coup. Je pense que pour un investisseur, ne pas saisir cette opportunité serait une occasion manquée incroyable, surtout à un coût bien plus intéressant qu’avant la défaillance. »

Nicolas Delord n’est pas « madame Soleil » et ne se prononce pas sur l’issue. Il est consulté et travaille de concert à l’étude des dossiers avec l’administratrice judiciaire mais c’est le juge qui tranchera, notamment au vu du volet social. « La priorité est de conserver le plus d’emplois possibles », rappelle-t-il.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format