Menu
S'identifier
Economie

L’essentiel de l’actualité du tourisme de ces 3 dernières semaines


Publié le : 17.08.2020 I Dernière Mise à jour : 17.08.2020
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Vous avez peut-être décroché de l’actualité pendant les vacances ? Voici un récapitulatif de tout ce qu’il s’est passé dans le secteur du tourisme du 24 juillet au 17 août.

17 août

Trois semaines après l’échouage d’un vraquier japonais sur un récif de l’île Maurice provoquant le déversement de mille tonnes de fioul dans les eaux turquoise de la destination, la France va envoyer trois experts auprès du gouvernement pour l'aider à décider de l'avenir de l'épave du vraquier brisé en deux au large de ses côtes. Si la France a déjà envoyé "en urgence" avions et navire militaires et équipements pour contenir et pomper les hydrocarbures échappées du navire, l'enjeu est maintenant d'avoir une "expertise nouvelle pour savoir ce que l'on fait de l'épave", a indiqué le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu. 

 

16 août

Le premier grand navire de croisière à reprendre la mer en Méditerranée, le MSC Grandiosa, a quitté dans la soirée Gênes, en Italie, avec 2 500 passagers à bord. Il doit faire escale dans les ports de Civitavecchia près de Rome, Naples, Palerme et La Valette, à Malte, lors de cette croisière de sept jours. Ce voyage représente un test à fort enjeu pour le secteur des croisières, à  la fois sur le marché-clé de la Méditerranée et au-delà.
  

Les autorités marocaines annoncent avoir fermé plusieurs quartiers de Marrakech, la capitale touristique du Maroc, en raison d'une recrudescence d'infections au nouveau coronavirus. Les "opérations de contrôle" ont été renforcées et certains quartiers ont été "fermés totalement ou partiellement" pour enrayer la propagation du virus, ont ajouté les autorités dans un communiqué. Des mesures similaires ont été prises récemment à Casablanca, Tanger et Fès qui figurent parmi les villes les plus touchées du royaume.

 

15 août

La quarantaine imposée par le Royaume-Uni à l'arrivée de France est entrée en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche, affectant des centaines de milliers de vacanciers et apportant une nouvelle illustration des restrictions qui resurgissent dans le monde pour contenir la pandémie de coronavirus. Le Royaume-Uni impose14 jours d'isolement aux voyageurs arrivant de France, mais aussi des Pays-Bas et de Malte, un peu plus d'un mois après les en avoir exemptés. Paris regrette la décision britannique et annoncé en réaction une "mesure de réciprocité".
 

La préfecture de Vendée prend un arrêté autorisant le Puy du Fou à accueillir jusqu'à 9 000 personnes pour son spectacle nocturne, la Cinéscénie, le samedi 15 août, alors que la jauge maximale est normalement fixée à 5 000 personnes. 

 

14 août

"Le Bus Direct", liaison par autocar entre Paris et ses aéroports suspendue depuis avril en raison de la crise sanitaire, ne devrait pas reprendre du service, a indiqué son exploitant Keolis. Autrefois appelé "Cars Air France", ce service proposait quatre lignes entre la capitale et les deux principaux aéroports parisiens, Orly et Roissy/Charles de Gaulle (CDG). Il était exploité sans subvention par Keolis (filiale de la SNCF), qui avait passé un accord de visibilité avec Aéroports  de Paris (ADP).

 

13 août

Les voyageurs français se rendant sur l'île anglo-normande de Jersey doivent désormais se soumettre à une quarantaine d'au moins cinq jours et à deux tests PCR de dépistage du Covid-19, a indiqué le gouvernement de ce territoire. Depuis le 9 août, le gouvernement jersiais a placé la France en catégorie "orange", les pays étant classés en trois couleurs (verte, orange et rouge) en fonction de l'évolution de leur situation sanitaire.

 

12 août

Les sites Hop! de Morlaix, Lille et Orly sont voués à la fermeture, a confirmé le plan présenté à Nantes par la direction de Hop!, filiale régionale d'Air France, qui envisage de supprimer près de la moitié de ses effectifs (42%), soit 1 007 postes, un plan jugé "inacceptable" par les syndicats. Le même jour, le groupe Air France-KLM franchissait une nouvelle étape dans son développement avec la signature d'un avenant à l'accord de groupe "pilotes Air France-Transavia" permettant le déploiement de Transavia France sur des liaisons domestiques françaises.

 

Le gouvernement allemand annonce l'octroi d'une nouvelle aide publique de 1,2 milliard d'euros au numéro 1 mondial du tourisme TUI, afin d'assurer le "maintien des emplois" en Allemagne du groupe, plombé par la pandémie de coronavirus. Avec cette aide, qui s'ajoute à une précédente de 1,8 milliard d'euros, Berlin veut aussi assurer une "perspective d'avenir à ses salariés", a indiqué un porte-parole du ministère de l'Economie à l'AFP. Le groupe a annoncé en avril la suppression de 8 000 postes dans le monde, sur 70 000, face à la pandémie de coronavirus, qui a mis à l'arrêt des pans entiers de son activité.

 

11 août

Le groupe Costa Croisières annonce que ses croisières au départ des ports italiens reprendront partiellement à partir du 6 septembre, au lendemain d'une annonce de son concurrent MSC qui prévoit un premier départ le 16 août. Le navire Costa Deliziosa lèvera l'ancre le 6 septembre de Trieste pour une croisière autour de la Grèce qu'il effectuera chaque semaine. Un deuxième navire, le Costa Diadema, quittera Gênes le 19 septembre pour voguer en Méditerranée occidentale, au large de l'Italie et de Malte.

 

Le Premier ministre Jean Castex annonce l’extension de l'obligation du port du masque à l'extérieur et la prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes jusqu'au 30 octobre pour faire face à une "situation épidémiologique qui évolue dans le mauvais sens".
 

9 août

Un collectif de passagers français du Costa Magica, navire de croisières qui s'était vu refouler début mars de plusieurs ports des Caraïbes en raison du coronavirus, dépose 180 plaintes à Paris contre la compagnie pour homicides et blessures involontaires, mise en danger de la vie d’autrui, entrave aux mesures d'assistance et omission de porter secours, a annoncé leur avocat à l'AFP. Ces plaintes, dont celles des familles de trois passagers qui seraient décédés du Covid-19 selon Me Philippe Courtois, accusent la compagnie de diverses fautes ou négligences dans la gestion de la crise sur ce navire où plusieurs cas de la maladie s'étaient déclarés. Costa Croisières s'est défendu le lendemain d'avoir négligé ou caché des informations aux passagers du Costa Magica.

 

8 août

Le secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, chiffre à au moins 30 à 40 milliards d'euros "l'impact immédiat" de la crise sanitaire sur le secteur touristique français, dans un entretien au Journal du Dimanche, en soulignant qu'une partie de la clientèle internationale "a disparu". "En temps normal, le tourisme génère 180 milliards d'euros de recettes, dont 60 milliards grâce au tourisme international (…) Beaucoup d'opérateurs nous disent que leur chiffre d'affaires sera en recul de 20 à 25% en fin d'année", indique-t-il.

 

7 août

L'Union européenne décide de retirer le Maroc de la liste des pays exemptés de restrictions de voyage à cause d'une recrudescence des cas de contagions par le Covid-19 alors que le pays avait déjà été placé sous surveillance lors du dernier réexamen fin juillet et que l'Algérie avait été retirée de la liste de ces pays. Depuis sa création fin juin, la liste des pays tiers dont les ressortissants peuvent se rendre dans l'UE s'est réduite de quatorze à onze :  Australie, Canada, Géorgie, Japon, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Corée du Sud, Thaïlande, Tunisie, Uruguay et la Chine, mais sous réserve de confirmation de la réciprocité pour ce dernier pays. Elle est établie sur la base de la situation épidémiologique des pays, et est soumise à une révision tous les 15 jours.

 

6 août

Les Etats-Unis annoncent lever leur recommandation appelant les citoyens américains à éviter tout voyage à l'étranger en raison de la pandémie de Covid-19. La diplomatie américaine a fait savoir dans un communiqué qu'elle traiterait désormais à nouveau au cas par cas chaque pays, pointant une amélioration de la situation sanitaire dans certains d'entre eux. Mais les frontières des Etats-Unis, pays de loin le plus touché au monde par la pandémie en valeur absolue, restent fermées à la plupart des voyageurs de l'Union européenne, dont la majorité des membres n'accueillent pas non plus les résidents américains. 
 

Le premier groupe européen du transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite par l'Etat allemand, s'attend à une année largement dans le rouge en raison de la pandémie de Covid-19 et juge désormais irréaliste de réaliser les 22 000 suppressions d'emplois sans licenciements. L'entreprise, qui a vu le nombre de passagers fondre de 96% sur un an pour la période d'avril à juin, a publié une perte nette de 3,6 milliards d'euros au premier semestre, dont 1,5 milliard au deuxième trimestre, alors que le Covid-19 a mis à l'arrêt quasi total le transport aérien mondial.

 

5 août

Les autorités de l'archipel espagnol des Canaries annoncent avoir souscrit une assurance pour les frais des touristes qui seraient diagnostiqués positifs au coronavirus pendant leur séjour. Les îles situées au larges du Maroc deviennent "la première région espagnole dans laquelle les touristes, espagnols comme étrangers, auront l'assurance d'une couverture" de leurs dépenses liées au Covid-19 en termes de "frais médicaux, rapatriement sanitaire et prolongation de séjour pour cause de quarantaine", a annoncé le Conseil du tourisme des Canaries dans un communiqué.
  

4 août

Le géant français de l'hôtellerie Accor annonce un plan d'économies qui va se traduire par la suppression de 1 000 emplois dans le monde (sur un total de 18 000), après une importante perte au premier semestre du fait de la crise sanitaire. Le groupe, qui avait été contraint de fermer pendant plusieurs mois une grande partie de ses hôtels dans le monde, va mettre en place un plan d'économies visant à réduire ses coûts récurrents de 200 millions d'euros d'ici 2022.
  

Le même jour, la plateforme de réservation d'hébergement en ligne Booking.com indique, elle aussi, qu’elle va réduire jusqu'à un quart de ses effectifs en raison de la pandémie de coronavirus, menant à des milliers de licenciements. La compagnie basée à Amsterdam, qui emploie quelque 17.500 personnes à travers le monde, n'a pas donné le nombre exact de postes concernés, affirmant que des détails seront communiqués "dans les semaines et les mois à venir".
 

La compagnie de tourisme spatial Virgin Galactic estime être en mesure d'effectuer un premier vol touristique dans l'espace au premier trimestre 2021, avec l'envoi de son fondateur Richard Branson. Dans un communiqué, l'entreprise du milliardaire précise qu'elle compte "passer à la prochaine phase de son programme de vols d'essai à l'automne" avec deux vols habités.

 

3 août

Les pilotes de la compagnie aérienne Air France et de sa filiale à bas coûts Transavia ont vu leurs rémunérations nettement diminuer depuis avril, des "efforts rendus nécessaires" par la crise du Covid-19, estime le syndicat SNPL. "Les pilotes de ligne d'Air France et de Transavia France connaissent depuis le mois d'avril 2020 une baisse de leur rémunération de 25% à 40%, comparée à leur salaire d'avant crise", affirme le SNPL Air France-Transavia dans un communiqué.
 

L'armateur norvégien Hurtigruten annonce la suspension de toutes ses croisières d'expédition après l'irruption de dizaine de cas de coronavirus sur un de ses navires, un épisode pour lequel la compagnie a reconnu des "défaillances". Au moins 40 personnes, 36 membres d'équipage principalement philippins et quatre passagers, ont été testées positives à l'issue de deux croisières réalisées en juillet à bord du MS Roald Amundsen entre la Norvège continentale et l'archipel du Svalbard dans l'Arctique.

 

1er août

Les pilotes de la compagnie aérienne British Airways approuvent un plan prévoyant des baisses de salaires temporaires de 20% pour limiter à 270 les licenciements secs, selon le syndicat des pilotes (Balpa).
   

La compagnie aérienne la plus importante d'Amérique latine, le groupe brésilo-chilien LATAM, annonce la suppression de 2 700 emplois, soit un tiers de ses effectifs, pour faire face aux conséquences désastreuses de l'épidémie de coronavirus dans le transport aérien. La compagnie a indiqué ne pas être parvenue à trouver un accord avec les syndicats pour réduire les salaires, et en conséquence, a décidé de réduire son personnel pour maintenir son activité.

 

31 juillet

Le groupe américain Carlson Wagonlit Travel accepte de verser une rançon de 4,5 millions de dollars à des pirates informatiques pour récupérer des fichiers, selon la société de sécurité informatique CybelAngel. Selon des captures d'écran effectuées par CybelAngel et consultées par l'AFP, CWT a été contacté le 26 juillet par une entité appelée Ragnar Locker, qui affirmait avoir infecté 30 000 ordinateurs de la société et volé 2 térabits de fichiers contenant des informations personnelles avant de les crypter. Les pirates demandaient initialement 10 millions de dollars pour relâcher les informations et ensuite les effacer de leurs serveurs. Ils menaçaient également de rendre public le piratage si CWT ne payait pas.

 

Un nouveau prêt garanti par l'Etat intitulé "PGE saison" va permettre dès le 5 août aux entreprises du secteur du tourisme d'obtenir ce crédit sur la base des trois meilleurs mois du chiffre d'affaires réalisé en 2019, selon un communiqué de Bercy. Pour les autres secteurs, le plafond du PGE correspond à 25% du chiffre d'affaires annuel.

 

La compagnie aérienne néerlandaise KLM annonce la suppression de 5 000 emplois d'ici fin 2021 en raison de la "crise d'une ampleur sans précédent" causée par la pandémie de coronavirus.

 

30 juillet

Le groupe aérien Air France-KLM enregistre une perte nette de 2,6 milliards d'euros au deuxième trimestre après des niveaux d'activité quasiment nuls en avril et en mai et augmente "prudemment" son offre pour cet été. Sur l'ensemble du premier semestre, Air France et KLM ont respectivement enregistré une perte d'exploitation de 1,594 milliard d'euros et de 768 millions d'euros.

 

Les syndicats de TUI France (CGT, CFE-CGC, FO, CFDT) demandent une "médiation" afin d'obtenir de "véritables négociations" avec la direction sur les conditions de départ de "près de 600 salariés" que le voyagiste prévoit de licencier, ont-ils annoncé lors d'une assemblée générale virtuelle. Face au "blocage total" et à "une crise majeure", cette médiation "vise à rendre possible un débat pour avancer", a déclaré Xavier Van Geit, avocat du comité social et économique (CSE), qui décrit "une direction qui a emmené les salariés dans une catastrophe industrielle et profité du Covid dans le pays qui a le plus accompagné les entreprises" touchées par la crise sanitaire.

 

Le même jour, le groupe TUI annonce la fermeture de 166 agences au Royaume-Uni et en Irlande, soit un tiers de son réseau, dans le cadre d'un plan de restructuration déjà dévoilé et prévoyant 8 000 suppressions d'emplois dans le monde.
 

La SNCF, "touchée de plein fouet par la crise sanitaire liée au Covid-19", publie une lourde perte nette de 2,4 milliards d'euros au premier semestre alors que le groupe public avait dégagé un modeste bénéfice net de 20 millions d'euros au premier semestre 2019. Le chiffre d'affaires semestriel a reculé de 21% à 14,1 milliards d'euros, pénalisé par les effets de la crise sanitaire (-3,9 milliards) et de la grève contre la réforme des retraites en janvier (-275 millions).

 

29 juillet

Le gouvernement annonce la prolongation jusqu’en décembre du dispositif de chômage partiel mis en place pour le secteur du tourisme, particulièrement affecté par la pandémie de Covid-19. Ce recours à l'activité partielle pour les entreprises du secteur (hôtellerie, restauration, voyagistes, événementiel, etc.) avait été instauré pendant le confinement, pour les aider à faire face à l'arrêt ou la baisse de leur activité. En mai, le gouvernement avait annoncé la prolongation du dispositif jusqu'à fin septembre.
 

28 juillet

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) chiffre à 320 milliards de dollars les pertes pour le tourisme mondial de janvier à mai. "C'est plus du triple des pertes enregistrées (...) par le tourisme international pendant la crise économique mondiale de 2009", estime l’organisation. De janvier à mai, le nombre de touristes internationaux a chuté de 56% par rapport à la même période en 2019, ce qui représente 300 millions de visiteurs en moins.

 

27 juillet

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair est tombée dans le rouge entre avril et juin au cours du trimestre "le plus difficile de son histoire", en raison de la paralysie du trafic aérien provoquée par la pandémie. Le transporteur à bas coûts annonce avoir transporté 0,5 million de passagers et avoir subi une perte nette de 185 millions d'euros lors du premier trimestre de son exercice décalé. 

 

26 juillet

Jusque-là secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, 42 ans, est expressément nommé secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie. Depuis mars, il s'est notamment employé à relayer les préoccupations des professionnels du tourisme, conviés à un comité de filière hebdomadaire, et a organisé le rapatriement de 190 000 touristes français bloqués à l'étranger par la pandémie de Covid-19.

 

24 juillet

Le Premier ministre Jean Castex annonce des tests obligatoires, au plus tard au 1er août, pour les voyageurs venant en France de 16 pays où le virus du Covid-19 circule fortement, dont les Etats-Unis ainsi qu'une généralisation des tests à l'arrivée aux aéroports de ces voyageurs. Les pays concernés sont, selon Matignon, les Etats-Unis, les Emirats arabes unis, Bahreïn, Panama, Afrique du Sud, Kowëit, Qatar, Israël, Brésil, Pérou, Serbie, Algérie, Turquie, Madagascar, Inde et Oman. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format