Menu
S'identifier
Economie

Coronavirus : comment les entreprises du tourisme se montrent solidaires


Publié le : 18.03.2020 I Dernière Mise à jour : 08.04.2020
{ element.images.0.titre }}
Les entreprises du tourisme multiplient les initiatives pour s'entraider et soutenir les personnels soignants, I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Hôtels mis à disposition des personnels soignants, bateau de croisière transformé en navire-hôpital... Les entreprises du tourisme se mobilisent elles aussi pour aider à endiguer la pandémie de coronavirus.

[Article mis à jour le 8 avril]

Les professionnels du tourisme se mobilisent à leur tour. Touchées fortement par la propagation du Covid-19 dans le monde depuis plusieurs semaines, les entreprises du secteur n'en restent pas moins solidaires. Et tirent de leurs problèmes des solutions pour s'entraider et soutenir les personnels soignants.

UMIH : des hôtels mobilisés

L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH) a rapidement annoncé la mise à disposition d’hôtels pour les personnels soignants. L’organisation patronale assure ainsi aux personnels soignants pouvoir leur offrir l’hébergement, la restauration en chambre, le lavage du linge et les services numériques (WIFI gratuit). « Nous répondons donc présents face à cette crise et attendons le cadre et les consignes définis par le gouvernement pour venir en soutien le plus vite possible aux personnels hospitaliers », explique le syndicat dans un communiqué. Pour ce faire, un recensement des hôtels disponibles a déjà commencé dans les différents départements français.

Alpitour : 25 tonnes de produits médicaux venus de Chine

Le voyagiste italien Alpitour se montre lui aussi très solidaire avec les personnels soignants. Le tour-opérateur a mis en place un vol avec sa compagnie aérienne Neos pour ramener de Chine 25 tonnes de produits médicaux et sanitaires afin d'aider l'Italie, fortement touchée par la pandémie de Covid-19. À bord de l'appareil, qui a atterri à Milan le 24 mars, se trouvaient plus d'un million de masques, des appareils respiratoires, des gants, des kits de diagnostic et des vêtements de protection pour les personnels soignants. Le matériel doit bénéficier à la région Lombardie, la plus touchée par l'épidémie, mais aussi à la Protection Civile, qui se chargera de le répartir dans les hôpitaux aux besoins les plus élevés.

CroisiEurope : un bateau et du matériel médical

La compagnie CroisiEurope a également annoncé mettre à disposition des personnels hospitaliers de Paris son bateau Botticelli, pour qu'ils puissent s'y reposer. « Ils profitent d’un hébergement tout confort ainsi que d’un petit déjeuner et d’un dîner », précise CroisiEurope dans un communiqué. De surcroît, le croisiériste a décidé de distribuer ses stocks de masques, gants et gels aux hôpitaux de Strasbourg.

Paris Expo Porte de Versailles : un centre de dépistage du Covid-19

Viparis, leader européen de l'accueil de congrès et de salons, a annoncé l'accueil dès jeudi 26 mars, d'un centre de dépistage du Covid-19 sur son site de Paris Expo Porte de Versailles (parking 7). « Il s'agit d'un dispositif de prélèvement mobile, géré par les laboratoires Cerballiance, et réservé aux professionnels de santé symptomatiques et à toutes les personnes fragiles ou à risques symptomatiques. Ces prélèvements seront effectués uniquement sur rendez-vous (…) et suite à une prescription et une orientation médicale », précise Viparis dans un communiqué. 

Selectour Vairon Voyages et CDS Groupe : des tarifs spéciaux pour les soignants  

Selectour Vairon Voyages et CDS Groupe se mobilisent quant à eux au profit de l’APHP en permettant aux personnels soignants d’accéder facilement et sans avance de frais à l’offre hôtelière disponible. « Via une participation d’acteurs majeurs des déplacements professionnels que sont Amadeus, le groupe Accor, Selectour Vairon Voyages et CDS Groupe, la plateforme, mise à disposition de l’APHP en l’espace de 48 heures, d’abord adressée aux personnels soignants, est également accessible à tous les intérimaires venus en renfort de l’organisme public », expliquent-ils dans un communiqué.

Concrètement, les utilisateurs de l’outil peuvent accéder à des tarifs spéciaux pour des hôtels et résidences disponibles du groupe Accor et pour tous les établissements volontaires également mobilisés. Le périmètre de l'offre doit être rapidement élargi à l'ensemble des régions françaises.

Mytriplan : la plateforme ouverte aux pros du tourisme

La plateforme Mytriplan, qui permet aux voyageurs de contacter un habitant local (un Triplanner) afin de les aider dans l'organisation de leur programme de voyage, a décidé d'agir en faveur des entreprises du tourisme. Ces dernières peuvent désormais accéder à cette plateforme et devenir Triplanner. « Mytriplan a décidé de leur permettre de devenir Triplanner afin de bénéficier d'une source de revenu additionnelle. Jusqu'à présent réservé à des particuliers, désormais toutes les entreprises issues du tourisme de moins de 10 salariés peuvent prétendre devenir Triplanner. Cette mesure restera en application durant toute l'année 2020 », précise-t-elle dans un communiqué.

Aegean Airlines : des vols de soutien médical pour la Grèce

La compagnie Aegean Airlines a quant à elle annoncé s’associer à la société pétrolière grecque Hellenic Petroleum pour effectuer des vols cargo pour le transport de fournitures médicales et pharmaceutiques, afin d'aider l'État grec. « Dans un premier temps, Aegean Airlines et Hellenic Petroleum opèreront jusqu'à 10 vols vers la Chine, l'Extrême-Orient ou d'autres pays qui produisent des matériaux médicaux et pharmaceutiques ou d'autres équipements nécessaires pouvant être transportés par la flotte d'Aegean Airlines », précise la compagnie dans un communiqué.

Citadines : des appart'hôtels à disposition du personnel médical

Le groupe The Ascott Limited, spécialiste de la résidence hôtelière, a annoncé le 26 mars mettre à disposition du personnel soignant des logements dans certaines de ses résidences Citadines à Paris et en région. « Depuis le début de la semaine et jusqu’à la fin du mois d’avril pour l'instant, une centaine d'appartements répartis dans 9 résidences à Paris et en région (à Lyon, Grenoble, Strasbourg et Marseille) sont mis à disposition des soignants qui peuvent y séjourner gracieusement pour quelques nuits », précise le groupe The Ascott Limited.

Gîtes de France : des hébergements à proximité des hôpitaux

Gîtes de France s'engage également auprès du personnel soignant en mettant à sa disposition des hébergements pendant et après la crise sanitaire. Déjà 40 relais départementaux Gîtes de France ont été mobilisés pour recenser les hébergements à proximité des hôpitaux en mesure d’accueillir du personnel soignant. « Au total, ce sont à date plus de 500 hébergements mis à disposition des médecins, infirmiers ou encore aide-soignants. Ils pourront ainsi bénéficier d’une chambre proche de leur lieu de travail pour faciliter leurs déplacements et leur permettre de se reposer », annonce la fédération.

SNCF : le TGV gratuit pour les soignants

Solidarité aussi du côté de la SNCF, qui a annoncé le 23 mars la gratuité des trajets en TGV pour les personnels médicaux et paramédicaux (médecins, infirmier(e)s et aide-soignant(e)s) qui répondent aux appels de solidarité. « Cette gratuité est valable pour les trains TGV (INOUI et OUIGO) et les Intercités, sur stricte présentation de leur carte professionnelle ou attestation de leur employeur donnant droit de se déplacer, auprès des agents SNCF présents sur les quais et dans les trains », précise la compagnie ferroviaire. Ces déplacements professionnels devront être validés par leurs établissements d’origine.

Puy du Fou : des masques offerts à la France

Autre forme de solidarité : la mise à disposition de masques. C’est le choix fait par le Puy du Fou en annonçant, le 23 mars, un don de 500 000 masques à la France. « Depuis le début de l’épidémie en France, le Puy du Fou est en contact avec son équipe en Chine afin de trouver des solutions à la pénurie de masques médicaux. Grâce à sa filiale chinoise, le Puy du Fou offre 500 000 masques à la France », a indiqué le parc dans un communiqué. Ces masques, encore à l’aéroport de Shanghai lundi, attendaient l’avion qui les acheminerait vers la France.

Accor : des solutions d’hébergement

Accor a mis en ligne une plateforme nationale CEDA (Coronavirus Emergency Desk Accor) pour mettre à disposition du personnel soignant et des populations défavorisées des solutions d’hébergement dans les hôtels du groupe. « A ce jour, plus de 40 hôtels (hotelF1, ibis budget, ibis, ibis styles, Mercure et Novotel) proposent une capacité de 1.000 à 2.000 lits pour accueillir les personnes sans abri sur tout le territoire », précise le groupe hôtelier. Les autorités concernées par ces demandes d’hébergements peuvent adresser un mail à l’adresse suivante : ceda@accor.com.

Bookingkit : un fonds de secours pour opérateurs de loisirs

La solution de gestion BtoB des réservations en ligne, bookingkit, a elle aussi décidé de se mobiliser en créant un fond de secours pour les opérateurs de loisirs. « Avec le souhait d’être un véritable partenaire en temps de crise, bookingkit lance une opération de soutien avec le "Corona Operator Relief Fund” (Fonds de secours pour les opérateurs du loisir). La dotation budgétaire de ce fonds s’élève à 10.000 euros », annonce la jeune pousse dans un communiqué.

Concrètement, les prestataires concernés par des soucis de trésorerie peuvent contacter bookingkit pour obtenir un soutien financier jusqu’au 20 avril. Mais l’aide ne s’arrête pas seulement là, puisque la société propose également des conseils à ses partenaires ainsi qu’une ligne d’assistance téléphonique gratuite avec des solutions individuelles. Elle compte pour cela sur un réseau de plus de 6000 fournisseurs dans le secteur des voyages et des activités touristiques.

MSC : un bateau transformé en navire-hôpital

En Italie, le groupe MSC a déjà proposé, via sa filiale Grandi Navi Veloci (GNV), la mise à disposition d’un ferry qui peut être transformé en navire-hôpital pour faire face à une éventuelle pénurie de lits causée par la pandémie de Covid-19. Trois navires GNV ont ainsi été évoqués pour ce projet : le Supreme et le Superba (567 cabines chacun), ainsi que le Splendid, avec ses 473 cabines. Mais l’aide peut être plus grande encore, avec la possibilité d’utiliser un navire de croisière, le MSC Opera (1071 cabines), pour d’autres besoins.

Virtuo : des voitures gratuites pour les soignants

Le spécialiste de la location de voiture dématérialisée, Virtuo, a également annoncé la mise à disposition gratuitement dès le 19 mars de 100 voitures dans ses 32 stations à Paris et en province. « Elles sont destinées à faciliter les déplacements du personnel soignant qui lutte chaque jour contre l’épidémie de COVID-19 », précise l’entreprise. 50 voitures à Paris et 50 en région sont ainsi disponibles 24h/24. Le concept, entièrement dématérialisé via une application mobile, leur permettra de n’avoir aucun contact avec autrui, avec un service unique leur étant spécialement destiné.

Gran Hotel Colon : un hôtel-hôpital en Espagne

En Espagne, un premier hôtel de Madrid, le Gran Hotel Colon a été transformé jeudi dernier en structure médicalisée, afin de traiter les cas les moins graves de coronavirus, ne nécessitant pas d’hospitalisation. Cela « permettra d’alléger la pression » dans les hôpitaux et d’y « libérer des chambres », a indiqué la région de Madrid dans un communiqué. Un autre hôtel quatre étoiles de la ville, le Marriot Auditorium, doit également être médicalisé à partir de vendredi. Au total, l’association hôtelière de la capitale espagnole a annoncé avoir mis « à disposition 9000 lits dans plus de 40 hôtels pour assister des patients atteints de coronavirus ».

Airbnb : un dispositif « Appart Solidaire »

La plateforme de locations Airbnb a lancé le 24 mars le dispositif « Appart Solidaire ». Celui-ci va permettre de « mettre en relation des personnels médicaux et travailleurs sociaux mobilisés contre le Covid-19 avec des hôtes proposant un logement gratuit ». Les hôtes volontaires pourront ainsi offrir un hébergement aux personnels mobilisés à proximité de leur lieu de travail. Pour cela, aucun frais de transaction pour ces séjours ne sera prélevé et un dédommagement (à hauteur de 50 €) sera prévu pour les frais de ménage des hôtes volontaires. Au 31 mars, la plateforme annonçait déjà plus de 5 000 logements gratuits proposés par les particuliers dans toute la France et environ 11 000 nuitées réservées en une semaine par des personnels soignants et travailleurs sociaux engagés dans la lutte contre le Covid-19.

Le 8 avril, Airbnb a fait savoir que 1 000 personnels soignants avaient déjà été hébergés gratuitement sur Appart solidaire, deux semaines après le lancement du dispositif. Cette opération sera prolongée au-delà du 30 avril pour soutenir dans la durée les personnels engagés dans la lutte contre le Coronavirus.

PAP.fr : les particuliers appelés à l'aide

Tout comme Airbnb, le site de locations PAP.fr a créé une rubrique spéciale Hébergement gratuit pour personnel soignant. « Parmi les difficultés auxquelles ils doivent faire face dans cette période où chaque minute de leur temps est précieuse, un grand nombre d’entre eux doit trouver en urgence un logement "de crise". Soit pour se rapprocher de l’hôpital où ils exercent et limiter leurs déplacements. Soit parce qu’ils sont appelés à intervenir dans un établissement loin de chez eux », explique la plateforme. Les particuliers ayant un logement disponible peuvent ainsi le mettre à disposition du personnel soignant en diffusant leur annonce gratuitement dans cette rubrique. Trois jours après son lancement, près de 500 logements avaient déjà été proposés.

Akena Hotels & FastHotel : des nuitées pour les soignants

Le groupe hôtelier français Akena Hotels & FastHotel a lui aussi souhaité soutenir le personnel soignant en offrant, à ses frais, 500 nuitées au personnel soignant à partir du 1er avril et durant toute la période de la crise sanitaire. « Plus de 1900 chambres leur sont gratuitement mises à disposition dans la plupart des grandes villes de France. Il leur suffit de contacter chaque hôtel individuellement répertorié sur le site internet www.hotels-akena.com ou www.fasthotel.com précisant leur profession, ou la centrale de réservation au 02.28.07.07.09 », précise le groupe dans un communiqué.

Beachcomber : des hôtels transformés en zones de quarantaine

Après avoir pris soin de ses clients encore à l’île Maurice et mis tout en œuvre pour permettre aux derniers de regagner leur pays d’origine, Beachcomber a travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement mauricien pour répondre aux priorités et définir ensemble le meilleur support à apporter. Ainsi certains hôtels ont été mis à la disposition de l’état pour l’organisation de zones de quarantaine.
Et via sa filiale Beachcomber Catering, entreprise de restauration pour les compagnies aériennes à Maurice, le groupe sert chaque jour des repas dans les centre de quarantaine et au personnel soignant de l’île, grâce à des mesures strictes garantissant la sécurité sanitaire de ses équipes encore sur site.

The Originals : chacun apporte son aide à sa façon

La coopérative de 500 hôteliers The Originals Human Hotels & Resorts agit et met son savoir-faire au service de ceux qui en ont besoin depuis le début de la crise sanitaire : des chambres mises à disposition, des paniers repas cuisinés et livrés, du matériel prêté, des produits d’hygiène offerts, …, chacun avec ses moyens à l’heure où la quasi-totalité de l’économie hôtelière est à l’arrêt.

Par exemple, The Originals Boutique Hôtel Maison Montmartre met gracieusement à disposition 40 chambres au profit du personnel soignant de l’AP-HP et en particulier celui de l’hôpital Bichat à proximité. The Originals Boutique Paris Est Rosny a ouvert un étage entier dédié au personnel soignant de l’AP-HP et en particulier à celui de l’hôpital Avicenne de Bobigny. Autre action : David Gallienne, Chef du restaurant du Jardin des Plumes, a mis en place un service de livraison de repas dans les hôpitaux des villes de Vernon, Mantes-La-Jolie et Evreux, pour les équipes de soignants. Au total, l'hôtel apporte des repas gourmands à plus de 150 personnes tous les 2 jours !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format