Menu
S'identifier
Economie

Mauvaise nouvelle : le nombre de défaillances s’est accentué dans le tourisme en 2019


Publié le : 28.01.2020 I Dernière Mise à jour : 28.01.2020
{ element.images.0.titre }}
Les difficultés se sont concentrées sur la fin de l’année avec 33 défaillances enregistrées rien que sur le dernier trimestre. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Le secteur du voyage a enregistré 93 sinistres l’an dernier, dont celui colossal de Thomas Cook France. Les difficultés se sont d’ailleurs accélérées en fin d’année.

C’est l’heure du bilan et il est globalement positif. Selon Altares, sur l’ensemble de l’année, le niveau des procédures est au plus bas depuis dix ans avec 52 002 procédures collectives enregistrées, en retrait de 4,8% par rapport à 2018.

Le nombre de redressements judiciaires a en effet baissé de 3% en 2019, avec 15 875 procédures. « Jamais ce chiffre n’était tombé sous le seuil des 16 000 depuis 2002 », précise Altares. Sur le quatrième trimestre le recul s’amplifie même (-6,6%).

Le nombre de liquidations directes confirme également la vigueur de l’amélioration. 35 156 entreprises ont été directement liquidées en 2019, c’est 5,5% de moins qu’en 2018. Ce nombre est au plus bas depuis la crise mais reste encore très supérieur à celui relevé en 2007 (32 690). En fin d’année 2019, la tendance s’est même renforcée avec une baisse approchant les 10% pour 9 000 liquidations.

« Alors que les premiers mois de 2019 confirmaient les lourdes répercussions du mouvement des gilets jaunes, l’année s’achève heureusement sur un niveau de défaillances d’entreprises au plus bas depuis dix ans. Le dernier trimestre signe même le meilleur chiffre depuis le 4e trimestre 2007. Les trois quarts des jugements concernent de très petites entreprises, avec 39 000 défaillances enregistrées. Mais le dispositif d’aides publiques peut avoir contribué à maintenir hors de l’eau d’autres entrepreneurs en difficulté. Cette année, ce sont les PME qui ont été durement impactées », note Thierry Millon, Directeur des études Altares.

Qu’en est-il dans le tourisme ?

Selon les données publiées par Altares sur le secteur du voyage, l’année a été globalement stable avec un total de 93 défaillances, contre 91 en 2018 : 61 agences de voyages, 14 voyagistes et 18 services de réservation et activités connexes ont baissé le rideau.

En revanche, contrairement au bilan global, les difficultés se sont concentrées sur la fin de l’année avec 33 défaillances enregistrées rien que sur le dernier trimestre, marqué principalement par le dépôt de bilan de Thomas Cook France.

Selon Altares, il s’agit d’’ailleurs du second plus gros sinistre cette année, tous secteurs confondus, des entreprises réalisant un chiffre d’affaires de plus de 50M€ en France, juste derrière l’entreprise Orchestra, spécialisée dans la vente de vêtements pour enfants.

Et ce n’est pas tout. Les défaillances de XL Airways et d’Aigle Azur sont également très significatives puisqu’elles occupent respectivement les 3e et 4e place de ce tableau peu glorieux.

Dans le secteur des transports, les difficultés se sont également accélérées en fin d’année. 666 entreprises ont été placées en redressement judiciaire ou en liquidation judiciaire, contre 653 un an plus tôt, dont 185 lors du dernier trimestre.

Dans ce cadre, que peut-on espérer pour 2020 ? « Chaque jour, une société de plus de 50 salariés tombait en défaillance cette année. La croissance 2020 est attendue au mieux stable et plus certainement en retrait par rapport à 2019. Dans ces conditions, on peut difficilement prévoir de descendre sous le seuil des 52 000 procédures collectives l’année prochaine », estime Thierry Millon.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format