Menu
S'identifier
Economie

Aides au tourisme : les dispositifs maintenus tant que la situation l'exigera  


Publié le : 11.01.2021 I Dernière Mise à jour : 11.01.2021
{ element.images.0.titre }}
Les aides financières, comme l'activité partielle et le fonds de solidarité, devraient être maintenues le temps de la crise sanitaire.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré vendredi vouloir maintenir les dispositifs financiers autant que nécessaire. 

Le secrétaire d'État chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, l'assure : les différentes aides financières mises en place depuis l'année dernière pour les entreprises du tourisme seront maintenues tant qu'il le faudra. « Avec Bruno Le Maire, nous avons mis le paquet sur le soutien, sur l'indemnisation en quelque sorte. C'est déjà 16 milliards d'euros qui ont déjà été décaissés, d'argent frais qui a été en soutien des professionnels. Et on va maintenir les dispositifs autant que nécessaire. Je pense à l'activité partielle ou au fonds de solidarité. Et on va réfléchir à en ajuster certaines modalités pour prendre en compte un plus grand nombre de situations », a-t-il indiqué vendredi dans l'émission Télématin.  

À lire sur ce sujet : Entreprises du Voyage : le point sur les aides pour traverser la crise  

Une annonce attendue par les professionnels du tourisme, toujours dans l'incertitude quant à un prochain retour à la normale. « Cette année 2020 a été un choc. C'est 60 milliards d'euros de recettes qui manquent à l'appel pour le tourisme français. À peu près 30 milliards pour les recettes internationales, avec une chute de 50%, et 30 milliards pour les recettes domestiques. Mais la petite lueur d'espoir, c'est que la France a été plus résistante, plus résiliente que les autres destinations mondiales », a ajouté le secrétaire d'État.

Continuer de réserver les prochaines vacances 

Également interrogé sur les prochaines vacances d'hiver, Jean-Baptiste Lemoyne s'est voulu rassurant. « J'incite les Français, les futurs vacanciers qui ont déjà fait leurs réservations, à les conserver », a-t-il expliqué sur BFMTV. Si plus d'informations doivent être apportées le 20 janvier, notamment sur la révouverture des remontées mécaniques, le secrétaire d'État assure que plusieurs fédérations hôtelières et de résidences de tourisme, à l'instar de l'UMIH, « se sont engagées à ce que les annulations puissent se faire plus tard, sans frais, sans pénalité ».

De quoi encourager les clients à programmer leurs prochains séjours sans risque. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format