Menu
S'identifier
E-tourisme

Voyageprive.com se joue de la crise


Publié le : 08.06.2009 I Dernière Mise à jour : 08.06.2009
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Le site Voyageprive.com se développe à l'international.

L’agence en ligne maintient son objectif de 100 M€ de volume d'affaires en 2009 grâce au développement à l'international.

L’agence en ligne Voyageprive.com, dirigée par Denis Philippon, tient ses promesses. L’objectif de 100 millions d’euros de volume d'affaires en 2009 est toujours d’actualité malgré la crise. Avec un volume de 43,5 millions d’euros en 2008, 3,5 millions de membres inscrits et 140 000 clients, Voyageprive.com mise sur sa croissance sur l’international cette année.

"Après l’Espagne en octobre dernier, nous avons ouvert l’Italie en mars et nous nous implantons en Angleterre à la mi-juillet", précise Denis Philippon. Il vise aussi le marché américain, où le principe des ventes privées fonctionne très bien dans l’habillement. "Il n’y a pas encore d’acteur sur le secteur du voyage, je pars un an à San Francisco pour lancer le modèle."

Selon lui, le principe des "ventes flash", des voyages haut de gamme à prix réduit (entre 40% et 60%, parfois plus de 70%) et réservés aux clients membres, est un produit de crise qui se vend particulièrement bien en ce moment. L’audience du site, calculée par Nielsen en avril, le place en troisième position derrière Voyages-sncf.com et Promovacances, avec 2,972 millions de visiteurs uniques.

Le panier moyen est passé de 900 € à 808 € par dossier, en raison du nombre grandissant de courts séjours vendus en Europe, comparé au long-courrier. La destination France reste toujours en tête du nombre de réservations (37%), loin devant la Tunisie (15%) et l’Italie (8%). Le 14 juillet prochain, Denis Philippon lui dédie un site, www.francemania.com, toujours sur le même principe de ventes privées.

En parallèle, fin juin, Voyageprive.com proposera des vols secs, sous forme d’allotements négociés auprès des compagnies. Pour asseoir la structure financière du site, Denis Philipon et ses associés vont procéder à une augmentation de capital et se constituer en SAS. "Nous dégageons 6% de résultat net après impôt", se plaît-il à rappeler.

Catalina Cueto

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format