Menu
S'identifier
E-tourisme

Comment Google tente peu à peu d'évincer les comparateurs de voyage


Publié le : 29.08.2018 I Dernière Mise à jour : 29.08.2018
{ element.images.0.titre }}
Développé par le Google News Lab et l'agence Polygraph, l'outil Travel Trends s'intéresse pour l'heure à 3 moments clés dans l'année : Thanksgiving, Noël et le Jour de l'an. I Crédit photo DR

Auteur

  • Didier Forray

Le moteur de recherche lance un nouvel outil permettant d'anticiper l'évolution des tarifs aériens et de dénicher les meilleurs tarifs hôteliers en haute saison.

Google va-t-il finir par avoir la peau de Kayak, Skycanner et autres comparateurs de voyage ? En tout cas, le géant californien monte en puissance petit à petit dans le secteur du voyage : après le lancement de Google Hotel Finder en 2011 puis de Google Flights en 2012, Google annonce la mise en ligne d'un nouvel outil qui permet désormais aux internautes de suivre l'évolution des tarifs aériens en fonction du moment de la réservation.

Développé par le Google News Lab et l'agence Polygraph, l'outil Travel Trends est pour l'heure uniquement accessible en anglais et il s'intéresse à seulement 3 moments clés dans l'année : Thanksgiving, Noël et le Jour de l'an. Le nombre de villes couvertes dans la partie aérienne est également limité mais il faut noter que Londres fait d'ores et déjà partie des destinations traitées.

Le volet hôtelier de Travel Trends fait quant à lui ressortir les hôtels encore disponibles et offrant le maximum de réduction en haute saison. Là, Google s'ouvre au monde entier et Paris figure en bonne place, avec des offres à réserver en quelques clics via le moteur.

Et ce n'est pas tout : la carte de Google Flights a été complétée pour mettre en exergue les meilleurs tarifs hôteliers sur chaque destination. Une fonctionnalité qui vise plus particulièrement les internautes à la recherche d'inspiration et de bonnes affaires.

Depuis février 2018, Google propose aussi de réserver son hôtel directement depuis la page de recherche du moteur. Google aurait toutefois tort de remplacer trop vite les Kayak et consorts, compte tenu des sommes faramineuses que ces marques dépensent en publicités sur le moteur… 

 

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format