Menu
S'identifier
E-tourisme

Bientôt des billets de train accessibles sur Skyscanner en France ?


Publié le : 05.04.2018 I Dernière Mise à jour : 05.04.2018
{ element.images.0.titre }}
Pour l'heure, la réservation de billets de train n'est disponible que pour le Royaume-Uni. I Crédit photo ©DR

Auteur

  • Didier Forray

Le comparateur propose désormais à ses clients britanniques de réserver leurs trajets en train au Royaume-Uni. Une nouveauté qui pourrait toucher la France rapidement.

Après s'être ouvert aux hôtels et à la location de véhicules, le comparateur de vols Skyscanner poursuit sa mutation. Le site, acquis en 2016 par le groupe chinois Ctrip, joue désormais la complémentarité avec Trip.com, lui aussi racheté par Ctrip en novembre dernier, en s'ouvrant au train. Trip.com propose en effet déjà la réservation de billets de train sur sa plate-forme et Skyscanner profite donc logiquement de la technologie et des données du groupe.

Le comparateur souhaite toutefois procéder par étapes. La réservation de billets de train n'est pour l'heure accessible qu'aux clients britanniques utilisant un iPhone et cette offre concerne uniquement les trajets sur le territoire du Royaume-Uni. "Nous allons tester et voir comme cela réagit", explique Mathilde Klotz, directrice marketing France.

Un nouveau levier de croissance

Skyscanner devrait rapidement adapter son appli à Android. Pourquoi ce choix de privilégier les smartphones ? Le site totalise aujourd'hui 61% de son trafic sur mobile. Si les tests sont concluants, le comparateur devrait alors passer à la vitesse supérieure en lançant la fonctionnalité directement sur son site Internet mais aussi sur d'autres marchés. Mathilde Klotz confie que la France pourrait bien évidemment faire partie des marchés qui auront accès à la réservation de train.

Le comparateur trouve en tout cas avec le train un nouveau levier de croissance. "Nous avons constaté que nos visiteurs britanniques ont recherché sur notre site plus de 350 000 destinations qui ne sont pas desservies par un aéroport", lance Mathilde Klotz, "il y a donc un besoin d'alternative en train."

Skyscanner doit aussi répondre rapidement à la concurrence d'autres acteurs qui se positionnent sur le marché du train, en particulier le comparateur GoEuro, fondé en 2013, 11 ans après Skyscanner, et qui avance très vite. L'objectif est clair selon Mathilde Klotz : "Skyscanner veut approcher le voyage de façon globale."

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format