Menu
S'identifier
Distribution

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau BSP


Publié le : 01.10.2018 I Dernière Mise à jour : 01.10.2018
{ element.images.0.titre }}
Principale évolution du BSP : IATA met en place 3 modèles d'accréditation pour les agences de voyages. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

A compter du 1er janvier 2019, IATA lancera la migration vers la nouvelle version du BSP. Voici ce qui vous attend…

Depuis son lancement en 1971 au Japon, le modèle du BSP n'a jamais vraiment évolué. Mais, cette fois, IATA prépare une révolution ! "L'idée est de donner un coup de jeune au BSP tout en gardant les bases qui ont fait son succès", indique Thierry Stucker, Assistant Director chez IATA. La nouvelle version du BSP, baptisée NewGen ISS, s'appuiera sur 4 piliers :

 

1/ Un nouveau modèle d'accréditation

Première évolution : contrairement à ce qui se faisait depuis 1971, il n'y aura plus un seul modèle d'accréditation pour les agences de voyages mais 3 niveaux différents : GoLite, GoStandard et GoGlobal. A chaque agence de choisir son agrément en fonction de son profil.

L'accréditation GoLite s'adresse ainsi aux agences de voyages qui veulent opérer avec le moins de contraintes possible. A ce niveau, il n'y a pas, par exemple, de garantie financière ni de cash en transit. "C'est un produit d'appel qui intéressera plus particulièrement les start-up", confie Thierry Stucker.

 

2/ Une nouvelle gestion du risque

NewGen ISS met en place la "Remittance Holding Capacity" (RHC), un système qui renforce le suivi du risque en fixant, pour chaque agent de voyage, une limite quotidienne en termes de ventes dues au BSP. Les agents de voyages pourront suivre en temps réel le niveau de leur RHC et les agences recevront une notification lorsqu'un agent atteint 50%, 75% et 100% de son RHC. "Notre objectif est d'assainir le marché", lance Thierry Stucker.

 

3/ Une nouvelle garantie financière

La nouvelle version du BSP introduit un nouveau type de garantie financière. Celle-ci se présente sous la forme d'une police d'assurance mondiale pour défaut de paiement (GDI). Cette garantie est optionnelle et est pilotée par Euler Hermes, une filiale d'Allianz.

 

4/ Un nouveau porte-monnaie électronique

Enfin, NewGen ISS inaugure IATA EasyPay, un nouveau porte-monnaie électronique. L'utilisation de ce nouveau système de paiement est lui aussi basé sur le volontariat. "Ce sera à chaque agent de déterminer s'il souhaite ou non l'utiliser et ce système n'a pas vocation à remplacer les systèmes de paiement existants", précise IATA.

Cette solution se veut parfaitement sécurisée : pour pouvoir utiliser le porte-monnaie électronique, les agents auront dû préalablement en constituer les fonds. Au moment de l'émission du billet, IATA EasyPay commencera alors par vérifier que les fonds correspondants sont bien disponibles.

 

5/ Quel calendrier pour le déploiement du nouveau BSP ?

Le 8 mars dernier, la Norvège a été le tout premier pays au monde à passer au nouveau système. IATA entend désormais mener l'implémentation de NewGen ISS dans 135 pays. Concrètement, l'association des compagnies aériennes organise le passage en 4 vagues, avec une première vague à partir du 1er janvier prochain. La France fait partie de la 3e vague, qui migrera vers le nouveau système à compter de juillet 2019. A noter que NewGen ISS sera accessible dès juin 2019 en France, avec une mise à jour du manuel du BSP.

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format