Menu
S'identifier
Distribution

Reprise de Thomas Cook et de Jet tours : c'est toujours pas bouclé !


Publié le : 05.02.2020 I Dernière Mise à jour : 05.02.2020
{ element.images.0.titre }}
Le suspens continue pour décider du sort d’une dizaine d’agences de voyages Thomas Cook et des 170 marques et noms de domaine détenus par Jet Marques I Crédit photo Aerial Mike - stock.adobe.com

Auteur

  • Manon Gayet et Pascale Filliâtre

Deux audiences se tenaient aujourd’hui au tribunal de commerce de Nanterre pour décider du sort d’une dizaine d’agences de voyages et des 170 marques et noms de domaine détenus par Jet Marques.

Le sort d’une poignée d’agences Thomas Cook est encore en suspens.

Cinq offres ont été présentées au juge-commissaire aujourd’hui : celles de Navitour Voyages, Havas Voyages, SN Voyages, de Canal et Warton et de JMB Voyages. Une nouvelle étape après celle du 3 février dernier qui marquait la date-limite pour déposer une deuxième offre bonifiée pour la reprise d’agences Thomas Cook toujours en quête d’un repreneur.

Havas Voyages veut récupérer une agence à Coulommiers et une agence lilloise pour respectivement 4 000 et 50 000€. Navitour souhaite reprendre des agences à Lille (la même qu'Havas Voyages à Faidherbe), Creil, Colmar, Paris et Thiais pour un total de 42 000€.

Salaün Holidays s’est de son côté positionné sur 7 agences à Colmar, Coulommiers, Creil, Gien, Sainte-Geneviève-des-Bois, Nevers et à Nogent-sur-Marne. Le cabinet immobilier Canat et Warton convoite quant à lui un local à Sanary-sur-Mer pour 40 000€, en concurrence directe avec l’offre de JMB Voyages, qui en propose 2 000€.

Après avoir reçu chaque entreprise candidate à la reprise où chacune a pu faire une contre-proposition à la hausse ou à la baisse, le juge-commissaire a finalement choisi de s’accorder un délai de 7 jours pour statuer. Le délibéré aura donc lieu la semaine prochaine.

 

Quid des 170 marques et noms de domaine Jet tours ?

L’affaire aurait pu être pliée avec l’arrivée d’un nouvel acquéreur potentiel en la personne de Hervé Vighier. L’ex-président de Marmara, 77 ans, s’est en effet invité in extremis dans le dossier. Fin janvier, il a formulé une offre initiale indivisible de 850 000 € comprenant le rachat des marques Jet tours pour 824 000€, Eldorador (10 000€), Jet tours Connect  (1 800€), Jours J de Jet tours (1800€), Club Eldorador by Jet tours (1000€), Club Jumbo by Jet tours (1 000€), Euro Jet tours (1 000€), Les Eldoradors (1 000€) et enfin 85 noms de domaine pour 12 000€.

Mais le juge-commissaire décidant de prendre son temps avait alors redonné un délai supplémentaire à l’ensemble des participants pour bonifier leurs offres. Hervé Vighier a donc revu à la baisse son offre en se positionnant sur Jet tours et Eldorador. La somme de 250 000€ a été citée par l'un des avocats présents au tribunal cet après-midi.

 

Hervé Vighier, Asha et Karavel au coude-à-coude

Quatre autres entreprises sont également positionnées sur le dossier. Comme il l’avait indiqué officiellement en décembre, le G.I.E Asha (Havas Voyages et Selectour Entreprise) a reformulé une offre, présentée conjointement et de manière indivisible cette fois, avec le groupe Karavel/Promovacances/Fram. Les deux partenaires se disent prêts à débourser 370 000€ au total pour se partager les actifs convoités, dont 297 000€ proposés par Asha pour acquérir la marque Jet tours.

Karavel, s’intéressant initialement à Eldorador (pour 60 000€), serait au coude-à-coude avec l'offre d’Hervé Vighier et pourrait se rabattre sur les clubs Jumbo. « C’est une belle marque », commentait il y a quelques semaines Alain de Mendonça, sans préciser ce qu’il en ferait. Aucun chiffre n’a été donné à la sortie du tribunal mais un chèque de 210 000€ pourrait être déboursé pour l’acquisition de la marque Club Jumbo.

Le président de Karavel/Promovacances a déjà mis la main en novembre dernier dans le cadre de la reprise des agences Thomas Cook sur une trentaine de noms de domaines dont club eldorador.fr, clubeldo.fr, agencejumbo.com ou encore voyages-jumbo.fr. De son côté, en décembre dernier, Laurent Abitbol, président d’Havas Voyages et Selectour, avait expliqué vouloir utiliser Jet tours comme une deuxième marque de distribution.

Deux autres candidats, s’étaient aussi dit prêts, fin janvier, à racheter notamment la marque Jet tours. Le groupe italien E.S.K.A. pour 15 050 € et le groupe Bernard Hayot /GBH, pour 10 000 € (au sein d’une offre globale de 54 000 €). Ils risquent d’être surclassés par les poids lourds du secteur, prêts à en découdre. Réponse le 12 février prochain.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format