Menu
S'identifier
Distribution

Qui va réellement payer la surcharge GDS d’Air France ?


Publié le : 28.03.2018 I Dernière Mise à jour : 28.03.2018
{ element.images.0.titre }}
La surcharge GDS d'Air France entre en application le 1er avril. I Crédit photo Air France

Auteur

  • La rédaction

Alors que les réseaux de distribution ont signé un accord avec Air France ou s’apprêtent à le faire, Les Entreprises du Voyage annoncent avoir également trouvé un terrain d’entente avec la compagnie pour exonérer les adhérents de payer la surcharge GDS. Les accords sont toutefois suspendus à la signature entre Amadeus et Air France tandis que Travelport a sauté le pas ce matin.

Tout ça pour ça ?  Le sujet de la surcharge GDS appliquée par Air France aux agences de voyages à compter du 1er avril et qui a tant monopolisé les sujets de conversations et de débats lors des congrès de fin d’année, est-il déjà réglé ?

Pour les réseaux de distribution, il semblerait bien que la bataille soit gagnée. Le GIE ASHA, regroupant les réseaux Havas Voyages et Selectour, a fait savoir hier soir qu’un accord avec Air France KLM sur la norme NDC avait été signé "dans un esprit très constructif".

Conséquence : "toutes les agences des deux réseaux membres du GIE ASHA bénéficient sans exception de l’exonération de la surcharge de 11 euros par trajet".

De son côté, TourCom n’a pas encore signé mais cela ne devrait plus tarder. "Cela devrait intervenir dans les prochains jours. De toute façon, tout le monde signe la même chose", indique Richard Vainopoulos, président du réseau.

Idem pour Manor, dont la signature est annoncée comme imminente. "On discute depuis des semaines. Cela devrait se débloquer dans les heures qui viennent", affirme Francis Gallo, vice-président du réseau.

"On ne peut pas résoudre le problème pour tout le monde"

De leur côté, les Entreprises du Voyage ont annoncé ce matin avoir également conclu un accord d’exemption de la surcharge GDS d’Air France pour tous leurs adhérents.

"C’est une vraie victoire pour nous", souligne Jean-Pierre Mas, président du syndicat des agences de voyages, sur le salon Ditex organisé à Marseille. "C’est un vrai atout différenciant pour Les Entreprises du Voyage". 

Quid des agences non adhérentes ? "On ne peut pas non plus résoudre le problème pour tout le monde, c’est déjà un travail énorme pour l’ensemble de nos adhérents". Et pour celles qui ne sont pas affiliées à un réseau et qui pourraient être les grandes perdantes de l'histoire ? "Les petites agences auront la solution du portail Air France qui permet d'échapper à la surcharge", répond Francis Gallo.

Pour les réseaux et le syndicat, il est cependant encore un peu trop tôt pour crier victoire. Car l'application de l'accord signé avec Air France reste suspendue à deux autres échéances, sur lesquelles ils n’ont pas de prise.

"Chaque agence adhérente aux Entreprises du Voyage doit signer son Private Channel Agreement (PCA) avec Air France et Air France et les GDS doivent également signer leurs accords commerciaux de leur côté", détaille Jean-Pierre Mas, le président du syndicat.

Francis Gallo confirme également que "la première condition de l’accord est bien qu’Air France ait signé avec les GDS". Et le leader semble jouer la montre …

De plus, impossible d’imaginer que toutes les agences auront signé leur accord avec la compagnie française d’ici dimanche. Que va-t-il donc se passer pour elles ?

"C’est notre travail désormais, nous voulons qu’Air France retarde l’entrée en application de la surcharge. Faire payer la surcharge pendant une semaine aux agences, en pleine période de grève, et avant de signer un accord d’exemption, relèverait vraiment de l’amateurisme !", affirme Jean-Pierre Mas.

Travelport est le premier à signer avec Air France

Du côté des GDS, si Amadeus traîne des pieds pour signer un accord avec la compagnie nationale, Travelport prend ses concurrents de vitesse en étant le premier GDS à signer un accord de distribution de contenu avec Air France-KLM. Cet accord, conclu ce matin, permet aux clients sélectionnés par Air France-KLM d'accéder à une tarification privée par l'intermédiaire de Travelport. En d'autres termes, ces clients pourront accéder à l'offre d'Air France-KLM présente dans le GDS sans la surtaxe de distribution supplémentaire imposée par le transporteur.

A noter que Travelport propose d'ores et déjà le contenu enrichi d'Air France, KLM et HOP! Air France, Branded Fares et services ancillaires, mais cela pourrait aller plus loin à l'avenir. "Air France KLM et Travelport travailleront ensemble pour apporter le contenu NDC avec de nouveaux tarifs, produits, services et médias enrichis sur le marché", souligne Emmanuelle Gailland, vice-présidente de la distribution Air France-KLM.

Où en est Amadeus sur ce sujet et sur sa volonté de signer un accord global avec Air France ? Joint par la rédaction, le GDS n’a pas encore donné suite à notre demande.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format