Menu
S'identifier
Destination

Vendre la Tunisie : les meilleurs conseils de 3 agents de voyages


Publié le : 15.01.2018 I Dernière Mise à jour : 18.01.2018
{ element.images.0.titre }}
Les plages et le soleil font partie des arguments-clés mis en avant par les vendeurs interrogés par Tour Hebdo. I Crédit photo ©ONTT

Auteur

  • Constance Dive

Thomas Cook France a choisi la Tunisie pour l’édition 2018 de sa Convention réseau qui s’est tenue à Djerba du 7 au 11 janvier. Une façon de soutenir la destination qui fait son retour dans les brochures.

Si l’opération séduction semble porter ses fruits auprès des agents de voyages qui ont été charmés par la destination et par les Tunisiens, il leur faudra maintenant porter la bonne parole auprès de clients encore un peu réticents.

 "Il faut continuer de sourire aux Tunisiens"

"La Tunisie est mon deuxième pays de coeur. J’ai été très fière des Tunisiens lors de la révolution, je pensais que c’était bien pour eux jusqu’à ce que les ventes se mettent à chuter...

Malgré cela, j’ai toujours continué à essayer de vendre la destination. La Tunisie a besoin de nous, les Tunisiens attendent notre retour, ils font beaucoup d’efforts.

Côté argumentaire, c’est une destination pas chère, avec du sable blanc et une mer bleue turquoise. Sans oublier le sens de l’accueil des Tunisiens et leur sourire ! Il faut continuer de leur sourire."

Emmanuelle Heim, Agence Thomas Cook d’Armentières

 

"On est en sécurité nulle part"

"La destination a de véritables atouts, à commencer par le dépaysement et la beauté de ses plages. C’est une destination farniente où le soleil est assuré. Le personnel des infrastructures touristiques, et les Tunisiens en général, sont également très gentils.

Aujourd’hui, on est en sécurité nulle part. Paris a été frappé, on sait ce que c’est. Nous avons besoin des touristes. C’est la même chose ici, nous devons aider les Tunisiens."

Christel Relandeau, Agence Thomas Cook d’Orléans

 

"Le dépaysement à 2h30 de vol de Paris"

"C’est idéal, pas loin, il y a du soleil et des belles plages. Pour moi, c’est un très bon compromis pour les clients qui ne souhaitent pas faire beaucoup d’heures de vol. Les gens sont très accueillants, on y trouve également de bonnes infrastructures hôtelières. Le pays a beaucoup souffert, il faut les aider à relancer la destination. On y travaille, on sent que ça repart un peu."

Séverine Muller, agence Thomas Cook d’Illkirch

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format