Menu
S'identifier
Destination

Seychelles, Namibie, Russie : la liste actualisée des pays en « zone rouge »


Publié le : 24.06.2021 I Dernière Mise à jour : 24.06.2021
{ element.images.0.titre }}
Les Seychelles, une destination désormais classée rouge.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Le porte-parole du gouvernement français a annoncé mercredi l'ajout des trois pays sur sa liste rouge, impliquant notamment une quarantaine obligatoire au retour en France. 

La « liste rouge » est une nouvelle fois actualisée. La Russie, la Namibie et les Seychelles ont été classées mercredi zones à risque par le gouvernement français. « Je vous annonce que le conseil de défense a décidé ce matin de l'ajout de trois pays à la liste rouge, la Namibie, les Seychelles et la Russie qui rejoignent donc la liste rouge », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue d'un Conseil des ministres.

Cela oblige par conséquent les voyageurs à observer une quarantaine obligatoire à l'arrivée en France. À cela s'ajoute également la nécessité de présenter des motifs impérieux pour se déplacer. « Nous avons mis en place il y a maintenant plusieurs mois une liste rouge pour des pays qui sont particulièrement à risque de variant et qui limite la venue en France quasi exclusivement aux citoyens français, avec des motifs impérieux et une quarantaine obligatoire mise en place à l'arrivée, qui fait l'objet d'un contrôle intransigeant par la police », a ajouté le porte-parole. 

Une vingtaines de pays en zone rouge 

La liste des pays considérés comme à risque compte désormais une vingtaine de destinations soumises aux restrictions : Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Namibie, Népal, Pakistan, Russie, Seychelles, Sri Lanka, Suriname, Uruguay, Paraguay, Afghanistan et Maldives. 

D'autres pays suivront-ils rapidement ? « On adapte nos règles en fonction du développement de la menace, si des mesures sont à prendre pour d'autres pays, évidemment que nous les prendrons, à ce stade, je n'ai pas d'information à vous communiquer », a fait savoir Gabriel Attal.  

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format