Menu
S'identifier
Destination

Pourquoi vos clients doivent (absolument) visiter New York cette année


Publié le : 04.03.2019 I Dernière Mise à jour : 04.03.2019
{ element.images.0.titre }}
Les Français ont été 807 000 à franchir l’Atlantique pour visiter New York en 2018 (+5,2%) I Crédit photo Pixabay

Auteur

  • Thierry Beaurepère

La Grosse Pomme, qui a accueilli un nombre record de 807 000 visiteurs français l'an dernier, compte sur plusieurs nouveautés et événements pour doper encore sa fréquentation en 2019.

New York, qui avait durant un temps craint un effet Trump négatif sur sa fréquentation, continue d'aligner les records. L’an dernier, la ville a accueilli 65,2 millions de visiteurs, une hausse de 3,8% comparé à 2017. Si les Américains constituent le gros du bataillon (51,6 millions), les visiteurs étrangers continuent à craquer pour Big Apple.

A commencer par les Français, qui ont été 807 000 à franchir l’Atlantique en 2018 (+5,2%). « Et nous en espérons 840 000 cette année », s’enorgueillit Fred Dixon, président de NYC & Company (l’office de tourisme de New York), venu à Paris pour rencontrer les professionnels et la presse. Voici pourquoi.

1/ Des lieux iconiques vont enfin (r)ouvrir

- À Manhattan, face à Brooklyn, le Seaport District et ses jetées en partie détruites par l’ouragan Sandy en 2012 revivent depuis quelques mois, sous le nouveau nom de Pier 17, dotés de 6 000 mètres carrés dédiés aux loisirs.

- Aux portes du Seaport District, l’ancien marché aux poissons Fulton Market renaît lui aussi, avec le complexe lifestyle « 10 Corso Como » originaire de Milan.

- Le 5 avril, le centre d’arts The Shed, énorme cube d’acier qui se déplace sur des rails, accueillera ses premiers visiteurs (toujours dans le quartier d’Hudson Yards).

- Autre site emblématique, la Statue de la Liberté sera flanquée d’un musée qui, lui, est entièrement dédié. L'ouverture est prévue en mai.

- Après plusieurs années de travaux, le MoMA inaugurera ses nouveaux espaces le 21 octobre, permettant au musée d’art moderne d’agrandir sa surface d’exposition d’un tiers. Attention : le lieu sera fermé durant les quatre mois précédents afin de procéder aux installations.
 

2/ De nouveaux hôtels et centres commerciaux vont les ravir

Pour attirer toujours plus de touristes, la ville peut aussi compter sur 11 000 chambres d’hôtels supplémentaires en 2019 (portant son parc à 130 000 chambres !).

Autre point fort le 15 mars prochain, l’ouverture officielle du nouveau quartier d’Hudson Yards, en bordure de l’Hudson River (face au New Jersey), le plus gros projet privé à New York depuis le Rockefeller Center. Avec, à la clé plusieurs gratte-ciel aux lignes effilées dont l’un signé Jean Nouvel, qui a conçu un immeuble mosaïque de 1 650 fenêtres.

Ces tours futuristes accueillent bureaux et appartements, mais aussi un centre commercial géant et un nouvel observatoire perché au 100ème étage d’une des tours (soit le plus haut du monde occidental), avec même une terrasse surplombant le vide.

Au pied de l’ensemble, The Vessel est une nouvelle sculpture gigantesque que l’on explore à pied, dans un dédale de 154 escaliers et 25 000 marches enchevêtrés (accès gratuit). « Ce sera notre tour Eiffel à nous », s’amuse Fred Dixon.

Enfin, il faudra emprunter le ferry (gratuit) pour rejoindre Staten Island et découvrir à compter de ce printemps le nouveau centre « Empire outlets » (une centaine de boutiques détaxées) installé au bord de l’eau. Plus besoin de rejoindre les centres commerciaux du New Jersey pour profiter de bonnes affaires ! En revanche, le projet de grande roue qui devait coiffer l’ensemble est abandonné.

 

3/ 2019 va être une année de célébrations

Cela commence avec les 50 ans de Woodstock, l’événement musical hippies qui se déroula à deux heures de la ville, en 1969.

Autre anniversaire, autre cinquantenaire, celui des émeutes de Stonewall, après que la police a effectué une descente dans un bar gay de la ville (le Stonewall Inn, aujourd’hui classé). On considère que ces émeutes furent à l’origine du militantisme LGBT. L’année suivante, la première gay pride au monde était organisée, pour commémorer le triste événement.

Cette année, New York organise la World Pride (30 juin) et attend 3 à 4 millions de visiteurs. Divers événements en lien avec la culture gay animeront la ville du 25 au 30 juin.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format