Menu
S'identifier
Destination

Les destinations qui renforcent leurs protocoles ou ferment leurs frontières 


Publié le : 05.01.2021 I Dernière Mise à jour : 05.01.2021
{ element.images.0.titre }}
La crise sanitaire toujours en cours pousse les destinations à revoir une nouvelle fois leurs mesures.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

La recrudescence de l'épidémie et la découverte de nouveaux variants du virus poussent de nombreuses destinations à prendre des nouvelles mesures. Le point sur les dernières annonces. 

Des confinements durs 

Confrontée à un nouveau variant du coronavirus plus contagieux, l'Angleterre vient d'annoncer un nouveau confinement total jusqu'à mi-février. Le confinement doit entrer en vigueur dès mercredi à 00h01. 

Même décision en Écosse, qui a de son côté annoncé un confinement total, « similaire à celui de mars », dès lundi soir pour tout le mois de janvier. 

Des protocoles renforcés 

Le Canada - qui impose déjà une quarantaine de 14 jours à tous les voyageurs qui arrivent dans le pays - demande désormais la présentation d'un test négatif datant de moins de trois jours avant leur arrivée. À noter que, depuis le mois de mars dernier, seuls les voyageurs dont le séjour est considéré comme essentiel peuvent se rendre au Canada. 

Cuba a de son côté prévu de rendre obligatoire dès le 10 janvier la présentation d'un test PCR négatif de moins de 72 heures pour pouvoir se rendre sur l'île. 

Les Pays-Bas ont annoncé que tous les passagers en provenance d’une « zone à risque », y compris au sein de l’Union Européenne, devront désormais présenter obligatoirement un test PCR négatif récent à leur arrivée par avion .La mesure pourrait être prochainement étendue aux autres moyens de transport (train, le bus et bateau). 

Depuis le 29 décembre dernier, les voyageurs se rendant en Turquie doivent également présenter un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant leur arrivée, et cela pour les transports aérien, terrestre ou maritime.

Les Philippines ont décidé - pour le moment jusqu’au 15 janvier 2021 - que l’accès au territoire serait interdit à tous les voyageurs non-philippins en provenance d’une vingtaine de pays, dont la France, ou ayant transité par ces pays. 

Mesures renforcées aussi au Chili. Depuis le 31 décembre, toutes les personnes arrivant dans le pays (résidentes et non-résidentes) seront tenues de se placer en auto-isolement pour une période de 10 jours. Uun délai minimal de 7 jours devra être respecté avant de pouvoir passer un test PCR qui permettra, en cas de résultat négatif, de sortir de son isolement avant la fin de la période de 10 jours. 

La Norvège a quant à elle annoncé que les voyageurs devront désormais se faire tester à leur arrivée. « Le test doit être effectué le plus tôt possible et au plus tard un jour après l'arrivée », a indiqué le gouvernement dans un communiqué. La destination impose également une quarantaine de sept jours - assortie de deux tests négatifs - aux personnes arrivant de l'étranger. 

Quelques assouplissements 

Selon le ministère français des Affaires étrangères, l'Arabie saoudite a annoncé le 3 janvier la reprise des vols internationaux et la réouverture des frontières terrestres et maritimes. Un retour des voyageurs sera donc possible, mais sous certaines conditions : tests PCR, période de confinement surveillée... 
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format