Menu
S'identifier
Destination

Le Costa Rica a reçu le prix Earthshot en catégorie "Protéger et restaurer la nature"


Publié le : 19.10.2021 I Dernière Mise à jour : 19.10.2021
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Le Costa Rica est une nouvelle fois distingué pour son engagement en matière de protection de l’environnement et l’efficacité de son programme d’action. Le prix Earthshot est décerné par la Royal Foundation dirigée par le Prince William et son épouse Kate.

Le duc et duchesse de Cambridge ont remis le prix au nom de la Royal Foundation, lors d'un événement simultané organisé dans les 15 pays finalistes. Pour chacune des cinq catégories, trois pays étaient en compétition.


La fondation a reconnu l’engagement du Costa Rica pour son programme de Paiement pour les Services environnementaux (PSE) pour les communautés et les propriétaires d'exploitations agricoles. Le PSE a été lancé en 1997 et dirigée par le Fonds national de financement des forêts du ministère de l'environnement et de l'énergie (MINAE). Le prix reconnaît également l’efficacité du programme de préservation de l’environnement du pays, qui a permis de sauvegarder un pourcentage élevé de la biodiversité dans des aires protégées (AP). Ainsi, le pays a été déclaré vainqueur, ce qui lui permet de recevoir 1 million de livres sterling (plus de 1,1 million d’euros).
« Aujourd'hui, le pays démontre une fois de plus au monde que nous sommes des pionniers dans le développement, réussi, de programmes de préservation de la terre, ce qui nous permet d’être le lauréat du prix Earthshot. Nous investirons les fonds gagnés pour reproduire et renforcer ces programmes de préservation au domaine marin. Nous savons que nous devons être diligents et agir maintenant pour contrer les effets du changement climatique, sinon les effets seront irréversibles », a déclaré le président de la République, Carlos Alvarado, en apprenant la nouvelle.
Il a expliqué que bien que 92% du territoire du Costa Rica soit marin, seuls 2,7% font l'objet de programmes de protection. Le gouvernement costaricien investira donc les ressources obtenues grâce au prix pour reproduire son programme de protection des écosystèmes terrestres dans les écosystèmes marins.

La ministre de l’Environnement et de l'Energie, Andrea Meza Murillo, a expliqué que les aires protégées sont devenues un moteur de développement économique dans les territoires et l'une des principales attractions touristiques du pays. Par conséquent, elle a précisé que le Costa Rica doit faire davantage d'efforts pour parvenir à la viabilité financière de ces AP, tant sur terre que sur mer.

https://www.visitcostarica.com/fr

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format